Action Logement - À Vos Côtés En Toutes Circonstances - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je finance mon projet - 6 Novembre 2020

Action Logement
À vos côtés en toutes circonstances


Action Logement - À vos côtés en toutes circonstances

Vous avez envie de louer, acheter, faire des travaux, déménager… Depuis plus de 65 ans, Action Logement accorde des aides financières aux salariés.

Bouger devient plus simple

Vous devez changer de lieu de résidence principale ou trouver un second logement, suite à une embauche, une mutation professionnelle, un déménagement de votre entreprise Peut-être avez-vous droit à la subvention Mobili-pass. Elle vous permettra de financer les frais liés à la recherche de logement, dès lors qu'il y a une distance de 70 km entre l'ancienne et la nouvelle résidence ou plus de 1 h 15 entre l'ancienne résidence et le nouveau lieu de travail. Action Logement sera aussi à vos côtés pour vous aider à réaliser les démarches administratives occasionnées par ce changement d'adresse et vous aidera lors de votre installation.
Parallèlement, un prêt préférentiel vous permettra de couvrir certains frais annexes liés à la mobilité professionnelle (frais d'assistance à la mise en location ou en vente de votre ancien logement, indemnités de remboursement anticipé du prêt immobilier ou des intérêts intercalaires…). Le montant du prêt dépendra du lieu de la nouvelle résidence, des revenus et du montant de la subvention Mobili-pass.

Quelques chiffres En 2019, Action Logement c'est :
- 510 924 aides délivrées dont 64 % aux moins de 30 ans
- 20 198 prêts accession et travaux
- 103 252 aides et services accordés à des salariés en situation de mobilité ou de recrutement
- 107 154 logements attribués, dont 42,1 % aux moins de 30 ans
- un patrimoine de 1 032 499 logements

Acheter ou construire moins cher

De tout temps, Action Logement a aidé les salariés à concrétiser leur rêve d'accession à la propriété. C'est encore plus vrai aujourd'hui par le biais de la nouvelle version de son prêt accession. D'un montant maximum de 40 000 € (dans la limite de 40 % du coût total de l'opération), son taux d'intérêt est de 0,5 % (hors assurance obligatoire). Accordé sans frais de dossier, ni garantie ou caution, le prêt accession peut être demandé pour la construction, l'acquisition d'un bien immobilier à titre de résidence principale, neuf ou ancien, avec ou sans travaux. Ce prêt peut également être accordé dans le cadre de l'accession sociale à la propriété (dont la vente HLM), de l'accession en bail réel solidaire, de l'agrandissement par le propriétaire d'un logement par extension, surélévation ou la mise en état d'habitabilité de locaux pour un montant de 20 000 € maximum de travaux.
Outre des conditions de ressources, l'emprunt doit être couvert par un contrat d'assurance décès - perte totale et irréversible d'autonomie - incapacité de travail. L'emprunteur est libre de souscrire une assurance auprès de l'assureur de son choix, à condition que celle-ci présente un niveau de garantie équivalent au contrat d'assurance proposé par Action Logement.

Enfin, s'il s'agit d'une acquisition dans l'ancien, le DPE (Diagnostic de performance énergétique) doit être classé entre A et E ou les travaux prévus doivent permettre d'atteindre au moins la catégorie E.

Être jeune et en formation n'est plus un obstacle

Avec Mobili-jeune, le loyer sera plus léger. Cette subvention s'adresse aux jeunes de moins de 30 ans, en formation en alternance (sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) au sein d'une entreprise du secteur privé non agricole. Elle prend en charge une partie du loyer (entre 10 € et 100 € maximum) pendant un an. Pour en bénéficier, il faut être locataire (quel que soit le type de location : vide, meublée, conventionnée ou pas, sous-location, internat…) et percevoir un salaire mensuel brut inférieur ou égal à 100 % du SMIC. En fonction de vos besoins, l'aide Mobili-jeune est versée chaque mois, tous les deux mois ou chaque semestre. Vous pouvez ainsi moduler le rythme de versement au cours de l'année de formation.
À savoir : le calcul est effectué sur le loyer après déduction de l'aide au logement (APL).

Louer sans soucis

Avec la garantie VISALE, Action Logement se porte garant pour le locataire en prenant en charge ses éventuels loyers impayés et dégradations locatives, pendant toute la durée du bail jusqu'à 36 mois d'impayés de loyers et charges (ou jusqu'à 9 mois dans le parc locatif social ou assimilé, loué à un étudiant).
Les dégradations locatives sont garanties dans la limite de 2 mois de loyers et charges.
Visale couvre les loyers et charges impayés dans la limite de 1 500 € à Paris et de 1 300 € sur le reste du territoire. Ce dispositif dispense le locataire d'apporter toute autre caution à son bailleur.
Intéressant : le dispositif Louer pour l'emploi d'Action Logement propose une offre de services permettant aux propriétaires de trouver leur locataire et de sécuriser leurs revenus locatifs. Attention cependant, le logement à louer doit être dans une agglomération partenaire.
L'avance Loca-Pass, pour sa part, est un prêt sans intérêts d'emprunt ni frais de dossier, accordé par Action logement au locataire pour financer le dépôt de garantie réclamé par le propriétaire-bailleur. Le montant de l'aide s'élève au maximum à 1 200 €.

Action Logement c'est... - des activités de services. Action Logement accompagne les salariés dans leurs parcours résidentiel et professionnel en leur proposant des services et des aides financières
- des activités immobilières. Action Logement construit et gère des logements sociaux et intermédiaires. Le groupe porte également une attention particulière à la qualité de la gestion locative de ses immeubles, pour garantir à ses locataires un cadre de vie agréable et assurer la pérennité de son patrimoine
- des activités de financement au profit des bailleurs sociaux. Action Logement contribue au financement de la construction de logements sociaux et intermédiaires.
Plus récemment, Action Logement s'est engagé dans le programme Action Cœur de Ville, et consacre 1,5 milliard à la revitalisation du centre des 222 villes moyennes éligibles.
Pour connaître toutes les aides et les conditions pour en bénéficier : https://www.actionlogement.fr

Faire des travaux à moindre coût

Vous êtes salarié, propriétaire occupant de votre résidence principale ou propriétaire bailleur logeant un salarié du secteur privé, et vous souhaitez améliorer le confort et la performance énergétique de votre logement ? Bénéficiez, sous conditions de revenus (vous ou votre locataire), d'une subvention allant jusqu'à 15 000 € ou 20 000 € selon votre situation. Votre projet de travaux dépasse le montant de l'aide ? Pas de soucis. Elle peut se doubler d'un prêt complémentaire jusqu'à 30 000 € au taux annuel de 1 % (hors assurance facultative) pour financer le reste de vos travaux de rénovation énergétique et vos autres travaux de réhabilitation.
À noter : ce prêt est indissociable de la subvention et vous devez en faire la demande en même temps et il peut se cumuler avec d'autres aides (aides de l'Anah, prêt Eco-PTZ, aide de votre collectivité locale…). Le logement concerné par les travaux doit être situé en zone B2 ou C ou dans une commune du programme "Action cœur de ville".
Un autre exemple de l'aide aux travaux concerne l'adaptation de la salle de bains et des sanitaires pour répondre aux besoins liés au vieillissement. Une aide pouvant aller jusqu'à 5 000 € pourra être allouée pour gagner en autonomie. Attribuée sous condition de ressources et pour des travaux bien définis, elle concerne les salariés retraités de plus de 70 ans ou en situation de dépendance de plus de 60 ans. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié et, en cas de perte d'autonomie, être dirigés par un opérateur d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO).


La rédaction vous recommande :

Newsletter immonot