Par Stéphanie Swiklinski, le 31 Juillet 2018 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

Que ce soit pour fermer son garage ou son jardin, les portes de garage et portails se déclinent en de nombreux modèles. Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

Portails
Réussissez votre entrée

Si vous voulez que vos visiteurs aient une bonne impression, le choix du portail est essentiel.
L'USAGE SOUHAITÉ : esthétique ou dissuasif ?
Le choix du portail dépendra essentiellement du style de votre maison. Quelle que soit sa taille, le modèle choisi devra s'intégrer harmonieusement avec la clôture, mais aussi l'architecture d'ensemble, afin de préserver ainsi l'esthétisme de votre demeure. Votre choix sera aussi guidé par l'usage que vous voudrez en faire. Si vous souhaitez avoir un côté "dissuasif", optez pour un modèle plus haut, à lames verticales (beaucoup plus difficiles à escalader).
Lors de l'installation, pensez à l'implantation des piliers qui devront être distants d'au moins 2,50 m. En pierre naturelle ou reconstituée, en aluminium… le choix des matériaux ne manque pas, mais il devra être fait en fonction du style de portail, de son poids et de sa dimension. Leurs fondations devront être suffisamment profondes pour assurer une bonne stabilité à l'ensemble. Pour le côté esthétique, en fonction des matériaux choisis, le résultat pourra être totalement différent. Bois, fer forgé, pvc ou aluminium, tout dépendra de votre budget, de vos goûts et parfois des contraintes imposées par votre règlement de lotissement ou PLU de votre commune.

LA PLACE DISPONIBLE : ouverture battante ou coulissante ?
Plusieurs types d'ouverture existent. Ceux qui ont de la place pourront choisir une ouverture battante composée de 2 vanteaux, pouvant s'ouvrir vers l'intérieur ou l'extérieur. Il s'agit du modèle standard. Faute de place ou si le terrain est trop dénivelé, vous devrez opter pour un portail coulissant. Ce type de portail nécessite un espace important pour s'ouvrir (de la longueur du portail).

LA FACILITÉ DE FERMETURE : manuelle ou motorisée ?
Pour ceux qui en ont assez de devoir descendre de la voiture sous une pluie battante, pour ouvrir le portail... sachez que vous pouvez motoriser l'ouverture et la fermeture de votre portail ! Système à crémaillères (réservé aux portails coulissants), bras articulés (pour les modèles légers et avec un espace minimum de 50 cm entre le pilier et le portail pour la rotation du bras) ou à verrins et vis sans fin (pour les portails lourds pour une ouverture à 120°), la motorisation vous simplifiera la vie. Au rayon des dernières nouveautés : la modulation de l'ouverture en fonction des éventuelles résistances (graviers, neige, vent…), l'ouverture indépendante d'un ou deux vantaux en fonction de vos besoins, la fermeture automatique après un temps déterminé…
Autre innovation : le solaire pour motoriser votre portail. Grâce à une alimentation exclusivement par énergie solaire, vous réaliserez des économies sans y penser ! Et en plus, c'est écologique, car on va équiper votre portail de cellules photovoltaïques qui vont ainsi capter l'énergie solaire. En cas de temps plus nuageux, une batterie est prévue pour accumuler l'énergie et avoir un mois d'autonomie. Plus de souci non plus, en cas de coupure de courant !

Portes de garage
Soignez votre sortie

La porte de garage est l'élément que vous allez utiliser quotidiennement. En PVC, aluminium, bois, motorisé ou non, bien choisir sa porte de garage ne s'improvise pas. L'essentiel est de ne surtout pas se tromper dans la prise des mesures !

UNE PORTE DE GARAGE PERSONNALISÉE
Le choix des matériaux va dépendre de l'ergonomie de la porte de garage. Le bois est davantage recommandé pour les ouvertures latérales. Il est certes esthétique, mais l'inconvénient reste son entretien. Que ce soit la peinture ou la lasure, il faudra prendre souvent le pinceau ! En revanche, l'avantage du bois est sa vertu isolante. Il confère en effet une meilleure barrière thermique comparé aux autres matériaux. 
Si vous voulez une porte de garage légère, l'acier vous sera recommandé. Il est surtout destiné aux ouvertures verticales. Son entretien est d'ailleurs facilité par des traitements anti-corrosions. L'aluminium est aussi préconisé pour les ouvertures verticales. Ce matériau étant inaltérable, vous êtes sûr d'investir pour un bon moment.
Pour une solution économique, vous avez le PVC qui, de surcroît, peut se décliner pour tout type d'ouverture. Le souci avec ce matériau est le même que pour les portails... Vous pouvez être tributaire des contraintes d'urbanisme de votre commune. Le PVC, par exemple, est souvent interdit à proximité d'un monument historique, d'une église...

UNE PORTE DE GARAGE MOTORISÉE
Qui ouvre encore sa porte de garage manuellement ? L'ère est à la motorisation pour nous simplifier la vie. Quand on doit installer une porte de garage, il faut prévoir un espace suffisant, à la fois pour la motorisation et pour l'installation électrique. Tout ceci s'anticipe, car le système de motorisation sera en fonction du type de portes de garage. La place nécessaire est en effet différente selon :
  • une motorisation intégrée au coffre pour une porte à enroulement,
  • une motorisation avec des bras articulés pour les portes avec des battants,
  • et une motorisation déportée (à fixer au plafond) pour les portes basculantes sectionnelles.
L'essentiel, évidemment, est de prendre en amont les bonnes mesures pour être certain de faire le bon choix. N'hésitez pas à faire appel à des professionnels, cela vous évitera bien des déconvenues !

Sécurité et norme EN-13241-1

Si les anciennes portes de garage chronique ont été responsables d'accidents, parfois graves, depuis 2005, elles doivent respecter la norme EN-13241-1. Les portes sont désormais équipées, entre autres, d'un système automatique d'arrêt bloquant la porte dès qu'elle rencontre un obstacle.
  •  Imprimer