Yann Queffélec - Avec "Demain Est Une Autre Nuit", La Famille Se Révèle Au Grand Jour - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
People - 9 Janvier 2020

Yann Queffélec
Avec "Demain est une autre nuit", la famille se révèle au grand jour


Yann Queffélec - Avec Demain est une autre nuit, la famille se révèle au grand jour

Dans son dernier roman, Yann Queffélec pousse les portes d'un univers aussi passionnant que bouleversant : celui de la famille. À l'instar des notaires, qui règlent bien des situations, ce récit prend racine lors de touchantes retrouvailles entre deux frères. Présent à la Foire du livre de Brive (19), le célèbre auteur s'est confié au micro d'immonot.

Sur quel terrain familial voulez-vous nous amener dans votre dernier roman ?

YANN QUEFFÉLEC : même si c'est au lecteur de se faire sa propre histoire en lisant "Demain est une autre nuit", je peux très succinctement dire qu'il s'agit de deux frères qui se retrouvent après une séparation longue de 30 ans ! Que vont-ils se raconter en renouant le contact, c'est écrit dans ce roman…

Pourquoi les relations entre les individus sont si complexes ?

YANN QUEFFÉLEC : c'est le grand mystère de l'existence et en particulier de la famille. À la fois les personnes s'apprécient fortement, vivent ensemble, partagent les mêmes souvenirs, ressentent des émotions… car elles ont le même sang. Et malgré tout, des non-dits, des rapports un peu mystérieux se développent et peuvent créer du ressentiment, de la brouille, de la jalousie… Au contraire, des choses très belles, teintées d'amitié, se forgent entre des personnes apparentées. C'est pour cela que la famille constitue un vivier extraordinaire pour l'imagination d'un romancier !

Comment entretenez-vous votre passion pour la mer ?

YANN QUEFFÉLEC : c'est au-delà de la passion puisque la mer fait partie de moi, je suis un individu aquatique. Même à Brive, je me sens en contact avec l'élément marin. Du coup, je ne me pose plus la question de savoir comment je peux vivre sans la présence immédiate de l'océan !

Quel message souhaitez-vous adresser aux jeunes générations ?

YANN QUEFFÉLEC : je ne suis pas un message mais plutôt un passeur d'émotion. J'ai envie de leur dire : "c'est votre histoire qui est écrite par les romanciers dans les bons livres, par conséquent racontez-vous votre histoire en lisant". Et vous apprécierez en plus de faire un bout de chemin avec l'auteur.

Que pensez-vous de la Corrèze où se déroule cette Foire du livre ?

YANN QUEFFÉLEC : la Corrèze se caractérise par sa haute convivialité, je trouve que c'est le lieu idéal pour reprendre goût à la vie, retrouver confiance dans les êtres humains. C'est toujours un très grand plaisir d'être baigné dans cette amitié corrézienne une fois par an, à l'occasion de la Foire du livre. Certes, il ne faut pas y rester trop longtemps, sinon le foie en pâtit ! N'oublions pas que c'est un terroir de la gastronomie française. Dans tous les cas, c'est toujours très plaisant de s'y ressourcer.

Aimeriez-vous posséder un bien immobilier dans un département comme la Corrèze ?

YANN QUEFFÉLEC : sûrement, mais j'ai beaucoup de mal à concevoir un bien immobilier qui serait trop éloigné de la mer ! Si je n'ai pas le regard qui s'échappe sur l'horizon marin, si je ne respire pas les effluves iodés de mon pays natal, la Bretagne, je me sens un peu seul à la longue !

Qu'avez-vous pensé des notaires bretons que vous avez eu l'occasion de rencontrer ?

YANN QUEFFÉLEC : Je serais très heureux de pouvoir les rencontrer si l'occasion d'acheter un bien immobilier se présente par exemple !


La rédaction vous recommande :