Par Christophe Raffaillac, le 14 Août 2017 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - Regard sur l'actualité

Notariat Services, l'éditeur de votre magazine, souffle ses 50 bougies ! Fidèles lecteurs, c'est l'occasion de vous associer à la fête. Pour la circonstance, nous vous avons concocté un spécial « 50 ans » à savourer, que vous résidiez en appartement, maison ou dans des lieux plus insolites !

Comme bien des secteurs, l'immobilier a été révolutionné ces cinquante dernières années ! Un petit "flash back" en 1967 nous conduit tout droit dans des maisons où la salle de bains fait son apparition ! 50 années qui sont passées à la vitesse de la lumière lorsque l'on sait que nos habitations obéissent aujourd'hui à notre smartphone. Solutions domotiques, gestion électronique, performances énergétiques ont débarqué à pas de géant dans nos logements et vont nous réserver bien des nouveautés pour les 50 prochaines années. Mais le plus extraordinaire se passe en dehors de nos habitations ! Pour preuve, en 5 décennies, les lieux de vie se sont offert des univers sensationnels, sur d'autres planètes avec les premiers pas sur la lune, à bord d'avions long-courriers comme le majesteux Airbus A380 ou sur des paquebots géants à l'occasion de croisières de rêve… Et pour 2067 ? Cela ne relève pas complètement de la fiction si dans 50 ans nos maisons se modèlent en fonction de leur environnement et évoluent au gré de nos envies !
 

50 ANS DE PROGRÈS

Habiter dans une maison, c'est bien… mais vivre, même de courts instants, dans des environnements d'exception, c'est encore mieux ! Des avancées en matière de bien-être, de transport et logement qui ont été possibles grâce aux progrès réalisés ces 50 dernières années. Revivons 5 grandes aventures de ce demi-siècle !



1. Vivre dans l'espace

Un événement qui fêtera ses 50 ans… en 2019 et nous renvoie donc à 1969 ! Il s'agit, bien sûr, du premier pas sur la lune. À l'époque, les 3 membres d'équipage, Neil Armstrong, Mickael Collins et Buzz Aldrin disposent du vaisseau Apollo comme lieu d'habitation. Une résidence spatiale qui aura servi durant 21 heures et 30 minutes à fouler le sol lunaire. Certes, le voyage de 195 heures a duré plus que le séjour, mais l'exploit, suivi par des millions de personnes, reste encré à jamais dans les mémoires.
Fiction ! Les problèmes de logement sur la terre pourront-ils un jour nous amener à occuper une autre planète ? Sans doute pas dans les 50 prochaines années, sauf à l'occasion de brèves excursions spatiales…

2. Habiter au sommet d'une tour

Direction Dubaï pour s'offrir une vue plongeante de 950 mètres depuis la première ville des Émirats Arabes Unis. La "Dubaï Creek Harbor" coiffera les gratte-ciels du monde entier à l'horizon 2020. Conçu par l'architecte hispano-suisse Santiago Calatrava Valls, l'édifice ne servira pas d'immeuble d'habitation. Il se destine en priorité à une vocation touristique en embarquant restaurants et hôtels. L'ambition est, bien sûr, d'attirer  des millions de visiteurs à son sommet, grâce à une plateforme d'observation.
Record ! Pas pour longtemps, car d'ici 5 ans, la Kingdom tower, en Arabie Saoudite, promet de dépasser les 1 000 mètres. Avant d'être battue par le gratte-ciel d'1,6 kilomètre que l'architecte italien Carlo Ratti a dans ses cartons !

3. Voyager au plus profond des océans !

Non, il ne s'agit pas d'un sous-marin, mais d'un dispositif qui permet d'aller voyager encore bien plus en profondeur ! Vous l'avez deviné, c'est le célèbre tunel sous la Manche qui, selon l'association américaine des ingénieurs en génie civil, est l'une des sept merveilles du monde moderne. Long de 50,5 km, il serpente à une profondeur de 40 mètres sous la mer. En service depuis le 1er juin 1994, le tunnel offre une alternative efficace et innovante par rapport aux autres moyens de transport.
En projet ? Reliant l'Allemagne et le Danemark, il s'agira du plus long tunnel immergé routier et ferroviaire au monde, long de 19 km. Mise en service prévue en 2027.

4. Résider en mer...

Véritables villes flottantes, les grands paquebots rivalisent de démesure par leurs mensurations d'exception. Mais le record revient à "l'Harmony of the Seas", long de 362 mètres et pouvant accueillir 6 360 passagers pour 2  100 membres d'équipage. Il ne compte pas moins de 25 restaurants, 10 piscines, 2 théâtres… C'est plus que dans votre ville ! Cocorico, il a été construit à Saint-Nazaire par les chantiers STX. Le « Symphony of the Seas » sera le nouveau mastodonte des mers et se distinguera de son aîné, « Harmony of the Seas », avec 28 cabines supplémentaires. Il démarrera sa carrière en avril 2018.
Combien ça coûte ? Comptez 1 000 € par personne pour une croisière de 7 jours pour des escales à Haïti, Antilles néerlandaises, États-Unis, Porto Rico. Le tarif monte à 2 700 € pour naviguer dans une Suite…

5. Être sans domicile fixe ?

Oui, mais pas à n'importe quelle condition, car l'important c'est de pouvoir s'envoler aux 4 coins du monde à tout moment. Des escapades… et des voyages professionnels rendus possibles grâce aux progrès de l'aviation civile. Et dans le domaine, nous savons voler de nos propres ailes ! Airbus ambitionne de révolutionner le transport aérien. Ce que l'avionneur a réussi avec son A380, le long-courrier qui bat, lui, tous les records par ses dimensions et sa technologie. Il peut transporter de 525 à 853 passagers. Avec son rayon d'action de 15 400 kilomètres, il est capable de voler de New York jusqu'à Hong Kong sans escale, à la vitesse de 910 km/h.
Vol au départ de… Paris avec Air France. La compagnie dispose de 10 appareils. Au total, plus de deux cents A380 assurent le transport des voyageurs dans un confort incomparable !

REGARD SUR LES 50 PROCHAINES ANNÉES

Que nous réservent les 50 prochaines années ? Autant, voire plus de progrès à n'en pas douter ! Dans les domaines de l'intelligence artificielle, de la recherche médicale ou encore du respect de l'environnement, sûrement que les avancées permettront d'améliorer la qualité de vie. Tout autant qu'elles profiteront aux techniques de construction de nos maisons. Place aux réalisations bio-climatiques, aux applications domotiques ou aux solutions robotiques qui occuperont une place importante dans la conception et la gestion de nos maisons.



Bientôt la maison autonome

Rendez-vous en 2020, c'est demain, pour assister au déploiement de la RT 2020, la future réglementation thermique qui généralise le concept de bâtiment à énergie positive, appelé aussi "BEPOS". Cela suppose que le bâtiment produit plus d'énergie qu'il n'en consomme ! La maison RT 2020 devra d'une part profiter des sources d'énergies naturelles, et d'autre part réduire le plus possible ses besoins énergétiques. Cela passera notamment par une meilleure isolation des enveloppes du bâti et par une gestion intelligente de l'énergie. Alors que l'actuelle RT 2012 fixe un plafond de 50 kWh/m²/an, la RT 2020 va imposer que la production d'énergie soit supérieure à la consommation globale.
Quels équipements ? Parmi les différentes installations favorisant la production d'énergie dans la maison BEPOS, on trouve le puits canadien, les panneaux solaires thermiques, le poêle à bois, le ballon thermodynamique…

Vers un logement intelligent…

Une maison qui obéit au doigt et à l'œil, c'est sans doute l'espoir que nous caressons pour être complètement comblés ! Avec des lumières qui s'allument sur notre passage, des volets qui s'ouvrent ou se ferment en fonction du lever et  du coucher du soleil, une température intérieure qui se programme automatiquement… le tout piloté depuis son smartphone. Autant de "petits plus" qui procurent un grand confort au quotidien. Des innovations qui résultent directement de solutions domotiques pour vivre dans une "maison connectée". Ainsi, un boîtier électronique gère différentes applications en fonction des situations qui se présentent. Par exemple, si un des enfants a oublié ses clés, les parents peuvent, au moyen de leur téléphone, ouvrir le portail, déverrouiller la porte d'entrée et désactiver l'alarme. Autant de scénarios de la vie quotidienne que la domotique peut gérer ou solutionner. Des installations qui sont appelées à se généraliser dans les années qui viennent.
Et pour la sécurité ? En cas de tentative d'intrusion, un message vocal et un système de lumière peuvent être déclenchés, ainsi qu'un appel téléphonique transmis à une entreprise de sécurité, afin de dissuader les cambrioleurs.

Avec des matériaux innovants !

Des produits pourraient bien changer le design et le confort de nos maisons. Voici quelques solutions… À commencer par un béton qui devient translucide en laissant passer la lumière grâce à des fibres optiques insérées à l'intérieur. Un produit encore réservé à des bâtiments d'avant-garde, mais qui pourra peut-être  scintiller dans nos salons dans quelque temps. De quoi craquer aussi pour ce revêtement régulateur de chaleur, puisque les particules qu'il contient fondent, absorbant ainsi la chaleur environnante. Lorsque la température baisse, les paraffines se solidifient et restituent la chaleur ! Autre nouveauté, le bois renforcé naturellement qui augmente de 30 à 50 % sa sensibilité à l'humidité. Un traitement à haute température qui permet aussi de teinter le bois dans la masse.
C'est pour bientôt ? Encore au stade expérimental, ces matériaux de demain pourraient débarquer dans les 10 prochaines années.



  •  Imprimer