Louer Son Camping-car - Faut-il Le Déclarer Aux Impôts ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 10 July 2020

Louer son camping-car
Faut-il le déclarer aux impôts ?

SS
Stéphanie Swiklinski

Louer son camping-car - Faut-il le déclarer aux impôts ?

Vous avez peut-être cédé à la tendance et acheté un camping-car ou un van aménagé à crédit ? Il serait peut-être judicieux de rentabiliser votre achat en le louant à des particuliers. Les revenus tirés de la location devront-ils alors être déclarés aux impôts ?

3 bonnes raisons de louer votre camping-car

  1. Un camping-car représente un certain budget nécessitant le recours à un crédit. En le louant, vous pourrez rembourser vos échéances plus facilement.
  2. Ne l'utilisant pas 12 mois sur 12, cela évitera qu'il dorme dans votre garage de nombreuses semaines. Un véhicule qui ne roule pas peut "faire des siennes" et ne pas démarrer quand vous voudrez partir en balade.
  3. Il est très facile de trouver des amoureux du camping-car qui vous le loueront pour un weekend, une semaine voire plus... Vous avez la possibilité de le proposer à la location de particuliers à particuliers ou via une plateforme en ligne. Un tarif journalier est à définir en fonction du type de votre véhicule, de la saisonnalité et de l'année de mise en circulation.

Déclarer ses revenus tirés de la location

Comme pour n'importe quelle location, vous devrez évidemment déclarer aux impôts les revenus perçus. Vous pensiez vraiment y échapper ?
Les revenus générés par la location de camping-car sont considérés comme des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Il va donc falloir ajouter une ligne supplémentaire quand vous ferez votre déclaration de revenus. Deux possibilités s'offrent à vous : opter pour le régime micro-BIC (le plus simple si vos revenus sont inférieurs à 70 000 € par an) ou le régime réel (obligatoire si vos revenus dépassent 70 000 € par an).
Si vous optez pour le régime Micro-BIC, c'est le formulaire 2042 C Pro qu'il vous faudra remplir pour déclarer votre camping-car. Avec le régime réel, téléchargez le formulaire 2031-SD.
Si les revenus de votre camping-car sont inférieurs à 7 846 €, vous n'aurez pas de cotisations sociales à payer car cela relève de la gestion du patrimoine privé. Vous ne serez redevable que des prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine que vous payez automatiquement avec votre impôt sur le revenu. En revanche, si vous dépassez les 7 846 €, il s'agit d'une activité à caractère professionnel nécessitant un enregistrement sur le site Guichet entreprises pour pouvoir payer les cotisations sociales.
Le camping-car est synonyme de liberté... mais pas pour vos impôts !