Publié le 14 mars 2018  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Il était une fois un beau château, dans la région de Toulouse, un fleuron de l'architecture Renaissance en Midi-Pyrénées, qui cherchait de nouveaux occupants. Pour que son prix soit apprécié à sa juste valeur, les futurs propriétaires étaient invités à se livrer à des enchères sur internet, via le dispositif de vente interactive 36h immo…

Une forteresse très hospitalière…

Bâti aux environs de 1540 et réhabilité en 1945, le Château de Saint-Élix est proposé à la vente par l'Office notarial Kraft-Faugere, Ferriz-Bruneau et Sennac à Cahors selon un système très innovant : 36h immo.
Édifié sur la commune de Saint-Élix-le-Château, en Haute-Garonne, le château profite d'une situation exceptionnelle à 30 minutes de Toulouse en direction de Tarbes par l'A64.
Classé monument historique, le château fût entièrement restauré en 1982. Son parfait état de conservation témoigne de la grandeur des constructions de la Renaissance, et en fait une œuvre unique dans la région de Toulouse. La propriété s'étend sur 3 ha de prairies et de bois, offrant une vue magnifique sur la chaîne des Pyrénées.

Transaction innovante pour un bien chargé d'histoire

Pour que le château ouvre ses portes aux nouveaux propriétaires, la vente se déroule selon un principe d'enchères sur le site immonot, où les futurs châtelains sont invités à faire la plus belle "dote".
Des portes ouvertes viennent d'avoir lieu les 10 et 11 mars, et les acquéreurs ont pu se déclarer pour participer aux offres qui débuteront le jeudi 19 avril à 5 h, et se termineront le vendredi 20 avril à 17 h.
La "première offre possible" constitue un prix d'appel, généralement en dessous de la valeur, et incite les acquéreurs à enchérir.
Au bout de ces 36 heures, les enchères s'arrêteront et le vendeur choisira l'offre la plus séduisante… Peut-être pas le prix le plus élevé, mais celle qui offrira la plus belle destinée au Château de Saint-Élix…
  •  Imprimer