Publié le 13 January 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Si le vendredi 13 attire les joueurs, il ne semble pas qu'il fasse fuir les acheteurs. Le sondage réalisé par immonot nous apprend que vous êtes 82 % à être prêts à acheter un bien ce jour-là. Point de superstition lorsqu'il faut trouver sa maison et priorité à l'action !

Le vendredi 13 peut-il laisser planer l'ombre d'un fantôme dans sa future maison ! C'est un peu la question posée aux internautes du site immonot avec son dernier sondage "seriez-vous prêt à acheter votre maison un vendredi 13".

Vous êtes, en effet, plus de 82 % à vous dire tout à fait disposés à acheter. C'est une forte proportion de personnes qui pensent qu'il faut laisser de côté les superstitions, et en profiter pour mettre un pied dans sa nouvelle habitation.

Des comportements qui ont semble-t-il évolué en quelques années. Une enquête réalisée par le site A Vendre A Louer en juin 2014 nous apprenait que 48 % de femmes et 35 % d'hommes interrogés se disent très superstitieux en matière d'achat immobilier. Peut-être pas au point de passer à côté d'une belle affaire, mais sûrement préfèrent-ils éviter de pendre une crémaillère le vendredi 13 (pour 43 %) ou encore d'habiter au 13e étage (pour 21 %).

De toute évidence, ce n'est pas le vendredi 13 qui hante le plus les propriétaires, mais bien les fantômes qui habitent possiblement leurs maisons. Un sondage réalisé par immonot à l'occasion d'halloween nous révélait que plus d'un Français sur deux croit aux maisons hantées, et s'inquiète des fantômes et esprits qui pourraient roder chez eux !

En France, sans doute sommes-nous moins superstitieux que nos voisins anglais et américains. Tandis qu'en Grande-Bretagne, les biens situés au numéro 13 se vendent environ 25 % moins cher, aux États-Unis le nombre de transactions immobilières chute fortement les vendredis 13 ! Lorsque le paranormal vient fragiliser des pans de l’économie, sans doute que ce n’est pas normal…

Les notaires, en bons professionnels de l'immobilier, savent persuader les acheteurs qu'il faut saisir le bon moment pour acheter et bannir toute croyance en matière d'immobilier. Mais le marché a ses raisons que la superstition ne connaît point…

CR

  •  Imprimer