Publié le 10 juillet 2018  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Pour cette demi-finale de coupe du monde, les bleus ne nous réservent pas le même dépaysement que pour le match de quart de finale contre l'Uruguay. Ils nous conduisent chez nos voisins belges. Sont-ils mieux logés que nous Français ? Réponse avec ce nouveau match immobilier France - Belgique.

Pour ce "match des voisins", les équipes en présence se connaissent plutôt bien. Une proximité qui se retrouve aussi au niveau de notre parc immobilier. En effet, l'habitat du nord de la France s'inspire largement des constructions que l'on trouve sur le sol belge et vice versa. Mais lorsqu'il faut acheter, les investisseurs ne se voient pas forcément confrontés au même schéma de jeu. Découvrons les tactiques que doivent maîtriser les acquéreurs français et belges.

Prix de l'immobilier
Avantage France

À 240 451€, les maisons belges dépassent nettement le prix médian observé en France qui se situe à 196 900 €. Un avantage net pour notre pays qui s'explique en raison de la diversité de notre parc immobilier, avec une échelle des prix sans doute plus importante que celle de la Belgique.
Les prix des appartements ne permettent pas vraiment à la Belgique de rattraper son retard. Ces biens se négocient 215 440 € dans un marché haussier, tandis que la France exige un budget de 162 000 € seulement.

Frais d'acquisition
Avantage France

S'il en coûtera environ 29 000 € de frais d'acquisition pour un bien de 200 000 € en Belgique, la note sera divisée par deux sur le sol français. Elle s'élèvera en effet à environ 15 500 €.
Précisons que ces frais ne comprennent pas les honoraires de négociation du professionnel de l'immobilier, qui représentent 3 à 5 % du prix d'achat du bien par l'intermédiaire du notaire.

Taux de Crédit
Avantage France

Ce n'est pas sur le terrain des taux de crédit que la Belgique va prendre l'ascendant sur la France. En affichant une valeur de 1,60 % pour un prêt sur 20 ans, elle se fait distancer par la France qui se contente d'un taux de 1,45 %. Bien sûr, les taux accordés pourront varier en fonction du profil des emprunteurs.

Prix des loyers
Avantage Belgique

Le loyer moyen parisien, charges comprises, s'établit à 1 040 € pour un bien d'une superficie de 30 m² en moyenne, soit 34,11 €/m² charges comprises (étude publiée par LocService.fr).
La Belgique tente de riposter pour se repositionner dans cette confrontation et avance un argument de poids avec des loyers très compétitifs. Bruxelles exige seulement 400 € pour un bien équivalent à ce que l'on peut louer à Paris.

Pronostic
Avantage France

À l'issue de ce match immobilier, la France sort vainqueur en avançant des arguments de poids auprès de acquéreurs. Ce qui confirme la diversité des marchés immobiliers, même entre pays frontaliers…

Sources

Indicateur immonot - immobilier.notaires.fr/fr/prix-immobilier - odph.be - meilleurtaux.com - loyers.brussels
  •  Imprimer