"La Cerise Sur Le Gâteau" D'Aurélie Valognes - Pour Apprivoiser Le Changement De Vie - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
People - 30 Janvier 2020

"La cerise sur le gâteau" d'Aurélie Valognes
Pour apprivoiser le changement de vie


La cerise sur le gâteau d'Aurélie Valognes - Pour apprivoiser le changement de vie

C'est à chaque fois un évènement ! Après avoir poussé "Mémé dans les orties" et mis "Simone en voiture", Aurélie Valognes nous invite avec son nouveau roman à changer de vie. Changement voulu ou subi, il va falloir s'adapter pour passer le cap ! Rencontre avec l'auteure à la Foire du Livre de Brive-la-Gaillarde.

Pourquoi avoir choisi le thème de la retraite pour votre dernier roman ?

Aurélie VALOGNES : J'ai choisi ce thème dans mon dernier roman, surtout pour parler du changement de vie, de la "grosse claque" que l'on se prend quand le monde du travail n'est plus le centre de tout, que l'on se retrouve confronté à soi-même. C'est à ce moment-là qu'il faut se souvenir de ses rêves d'enfant ! C'est vraiment ce sujet qui m'intéressait.

Quels sont les autres sujets de société que vous envisagez d'aborder ?

Aurélie VALOGNES : "La cerise sur le gâteau", mon dernier roman, laisse à penser qu'il aborde la question de la retraite, mais pas seulement car il traite surtout du changement de vie et beaucoup d'écologie. C'est un roman qui nous rappelle qu'il y a des choses essentielles autour de nous et qu'il faut en prendre soin. Cela permet d'évoquer ses proches, le goût pour la nature, ce sont des thèmes qui me sont vraiment très chers. Effectivement, la famille fait partie de mes sujets de prédilection. Et je ne m'en éloigne pas beaucoup quand je parle de scolarité, d'écologie, du racisme, d'amitié et de la fraternité.
 

Quelles sont vos autres passions après l'écriture ?

Aurélie VALOGNES : La lecture compte parmi mes principales passions. J'adore aussi chanter et j'ai même une guitare à la maison pour m'amuser. Je passe aussi de bons moments en famille, à jouer aux jeux de société avec mes fils. Et je ne les laisse d'ailleurs jamais gagner !


La rédaction vous recommande :