Immobilier - L'art De Le Négociation Notariale - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
L'édito du mois - 5 Novembre 2020

Immobilier
L'art de le négociation notariale


Immobilier - L'art de le négociation notariale

Avec plus d'un million de ventes enregistrées chaque année, l'immobilier se trouve au cœur des activités du notaire. À cette mission de rédaction d'actes, il ajoute de belles cordes à son arc en matière d'évaluation des biens.

Pour orchestrer les différentes prestations assurées dans son études, le notaire s'appuie sur son service négociation. À sa tête, le clerc négociateur veille à trouver les parfaits accords avec les clients vendeurs et acquéreurs pour que toute transaction produise la plus grande satisfaction !

Avec un cœur de métier largement tourné vers l'immobilier, le notaire intervient dans la passation de plus d'un million d'actes chaque année. À cette occasion, il intègre toutes les informations relatives aux biens vendus - prix net vendeur, éventuelle commission d'intermédiaire, adresse exacte, surface, étage, état, orientation - dans une base de données propre au notariat. Pour les biens parisiens, cette base s'appelle la base BIEN, en province, il s'agit de la base PERVAL. À tout instant, votre notaire peut consulter toutes les références par secteur, rue, référence cadastrale, année, type de bien...
En plus de cette base de données instructive, il évalue des biens au quotidien à l'occasion de donations, successions, séparations, déclarations au fisc ou transactions.

De puissants canaux de communication

Savez-vous que près de 20 % des ventes négociées par les notaires se réalisent via leurs clients, investisseurs ou particuliers, qui leur en font la demande. Ce rôle d'intermédiaire et de médiateur donne toute légitimité au notaire pour la pratique de la négociation. Par ailleurs, les notaires disposent de réseaux de communication spécifiques avec les sites d'annonces www.immonot.com et www.immobilier.notaires.fr. Ils recensent tous les biens mis en vente auprès des notaires. Comme en Loire-Atlantique, sur la Côte d'Azur, dans le Gard et le Grand Paris pour ne citer qu'eux, les notaires du Sud-Ouest se sont organisés en réseaux pour fluidifier la transmission d'informations et développer le travail d'équipe. Tous les biens sont mis en commun pour trouver rapidement des acquéreurs. Les dossiers complexes peuvent être soumis à un groupe de travail. Cela se traduit par une meilleure qualité de service à la clientèle, avec à la clé plus de rapidité, d'efficacité et de sécurité !

D'efficients échanges entre négociateurs

La force du réseau réside dans sa capacité à déléguer à un notaire l'évaluation et la mise en vente d'un bien situé à l'autre bout de la France. Par exemple, pour vendre une maison à Nantes : le propriétaire-vendeur qui vit à Bordeaux donne un mandat de vente à son notaire bordelais qui contacte son confrère négociateur nantais. Celui-ci va effectuer l'évaluation du bien, assurer la publicité sur les supports appropriés et fera visiter le bien. procède à la recherche d'acquéreurs et fait visiter le bien. Il transmettra également les à son confrère bordelais. Précisons que le notaire bordelais restera le contact unique du propriétaire-vendeur qui l'aura missionné. Cette prestation n'entraîne aucun coût supplémentaire pour le client, les deux notaires se répartissent les honoraires de négociation. Pratique, ce système fonctionne très bien depuis des années et se développe avec l'implantation d'études sur tout le territoire. La délégation de mandat demeure un des moyens les plus rapides et sécurisants pour vendre un bien à distance.

D'innovantes solutions digitales

Imaginée et développée par le notariat il y a plus de 10 ans, la vente interactive permet la négociation d'un bien par appel d'offres sur internet. Le vendeur donne un mandat exclusif à son notaire pour rechercher des acquéreurs, et l'autorise à proposer le bien à un prix attractif. La publicité ciblée permet d'aller à la rencontre d'acquéreurs qui, après avoir visité le bien, font leur offre d'achat en ligne. Ils apprécient de se positionner au moment qu'ils souhaitent et de surenchérir en fonction des autres propositions des acquéreurs. Avec le compte à rebours des dernières minutes, les offres s'enchaînent afin de remporter la mise. En tout, 4 à 6 semaines suffisent pour négocier à un prix de marché, avec les plans de financement préalablement présentés.

Stéphanie Demagny
Coordinatrice du Réseau notarial de négociation du Sud-Ouest


La rédaction vous recommande :