Par Christophe Raffaillac, le 7 Mai 2018 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

À l'instar de nombreux secteurs, la Saône-et-Loire attire les acquéreurs. D'autant que les prix de l'immobilier ne se sont pas envolés en 2017, comme ont pu le souligner les notaires à l'occasion de leur conférence du 26 avril dernier, organisée par Maître Peyrat, Président de la chambre des Notaires de Saône-et-Loire.

Que peut-on dire de l'évolution des prix en Saône-et-Loire ?

Maître Peyrat : Nous nous attendions à une progression du marché, mais c'est la stabilité qui prévaut tant du côté des transactions que de la valeur des biens. À l'exception de quelques secteurs spécifiques, les prix sont plutôt orientés à la baisse dans notre département de Saône-et-Loire.

TENDANCE EN SAÔNE-ET-LOIRE

La Saône-et-Loire a vu le nombre des transactions progresser de 52 % pour les maisons et de 33 % pour les appartements depuis 2009. Cependant, l'année 2017 se traduit par un léger tassement des volumes au niveau des maisons (- 4 % en 2017) et par une stabilité des ventes d'appartements. Aussi, les acheteurs doivent composer avec des évolutions plutôt disparates. Les prix des maisons anciennes en Saône-et-Loire ont augmenté de + 4,4 % en 2017, bien calés sur la tendance nationale (hors Île-de-France) de + 3,2 %. Avec 8 % de hausse, les terrains s'envolent dans le département.  Tandis que le marché des appartements voit ses prix reculer (- 2,4 %) dans un contexte haussier au plan national (+1,7 %). Des chiffres qui confirment que l'immobilier profite d'une embellie, sans que ce soit l'euphorie.

Le marché redevient-il favorable aux vendeurs ?

Maître Peyrat : Le marché va mieux et profite aux vendeurs. Cependant, il n'y a pas d'embellie et les prix ne grimpent pas. Pour négocier rapidement, le vendeur doit proposer son bien au prix du marché.

Quel budget médian faut-il prévoir pour l'achat d'un appartement à Mâcon ?

Maître Peyrat : Le prix médian d'un appartement à Mâcon atteint les 1 200 €/m2, dans un contexte de légère hausse.

Et pour une maison en périphérie de Mâcon et Chalon-sur-Saône ?

Maître Peyrat : Il faut envisager un budget  médian d'environ 180 000 € dans le Mâconnais.

Que conseillez-vous aux acquéreurs ?

Maître Peyrat : Je conseille d'acheter car les prix n'ont jamais été aussi bas, les taux ont atteint des niveaux planchers et l'offre de biens à la vente reste importante. Il faut se lancer !

Quels secteurs faut-il privilégier pour investir ?

Maître Peyrat : Il faut investir en priorité dans le Mâconnais compte tenu de l'évolution des prix. Cependant, le marché des petites maisons de village est propice car la demande locative reste soutenue. Quant aux résidences secondaires situées dans notre beau département, elles s'affichent à des prix défiant toute concurrence.
  •  Imprimer