Acheter À L'Est De Bordeaux - 1re Étape À Libourne - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Le notaire et l'immobilier - 30 Octobre 2019

Acheter à l'Est de Bordeaux
1re étape à Libourne


Acheter à l'Est de Bordeaux - 1re étape à Libourne

Le Libournais connaît actuellement un beau succès. Sa proximité avec la métropole et la sagesse des prix de l'immobilier en font un territoire de prédilection pour bien des acquéreurs bordelais comme nous le confie Sophie Baugier, négociatrice notariale libournaise.

"Dans le Libournais, les nouveaux résidents apprécient leur nouveau lieu de vie, tant sur le plan personnel que professionnel." Une entrée en matière de Sophie Baugier qui en dit long sur les motivations des acquéreurs à rejoindre le secteur. Entretien exclusif avec la Clerc négociatrice de l'étude de Maîtres Baron, Martigne et Gallot à Galgon.

Quels sont les principaux atouts du Libournais ?

Sophie BAUGIER : Libourne poursuit sa mutation avec l'aménagement des quais. Plusieurs bars et restaurants viennent d'ouvrir, attirant ainsi de plus en plus de promeneurs. Un cadre des plus agréables que petits et grands s'approprient aisément ! À cela s'ajoute l'ouverture prochaine d'une ligne Sncf Libourne - Talence - Cestas, une liaison qui va faciliter la vie de beaucoup d'étudiants et d'actifs. Au plan touristique, l'attractivité de Saint-Émilion profite largement à Libourne. En fort développement, les croisières fluviales sur la Dordogne ou l'Isle ne manquent pas d'accoster sur les quais libournais pour que les visiteurs découvrent la ville.

Quels sont les secteurs préférés des acquéreurs ?

Sophie BAUGIER : le centre-ville de Libourne et les emplacements à proximité de La Bastide restent les plus prisés, sans oublier les villes alentour comme Galgon et Fronsac. En effet, le secteur du Fronsadais est très apprécié pour son cadre de vie et la qualité de son parc immobilier, avec ses maisons en pierre !

Quel budget faut-il consacrer à une acquisition ?

Sophie BAUGIER : les maisons se négocient aux alentours de 2 000 €/m2 à Libourne. Sachant que nous observons de gros écarts de prix avec les biens immobiliers en secteur beaucoup plus rural dans le Libournais.

Donnez-nous de bonnes raisons d'acheter

Sophie BAUGIER : En s'adressant à une étude, les acheteurs - et les vendeurs - disposent nécessairement de réponses sur les plus-values, les donations, les successions… La force de la négociation notariale repose sur la complémentarité entre les collaborateurs de l'étude, qu'ils soient notaires, clercs ou négociateurs. Réunies au sein du GNN Sud-Ouest (Groupement notarial de négociation), les 30 études de Dordogne, Gironde et des Landes travaillent en réseau pour une qualité de service optimale. Bénéfice pour le vendeur : chaque étude propose son bien à la vente.

Pouvez-vous nous dresser le portrait d'acquéreurs ?

Sophie BAUGIER : de plus en plus de Bordelais viennent s'installer. À l'instar de ce jeune couple qui recherchait une propriété à la campagne avec du terrain pour son cheval. Une maison avec corps de ferme et 3 hectares de terrain qui se vendait 170 000 € a immédiatement séduit ces jeunes acheteurs ! Autre exemple : un investisseur a déboursé 105 000 € pour un appartement T3 de 51 m2 à Libourne avec terrasse, situé au rez-de-chaussée d'une résidence avec piscine et loué 500 €. Force est de constater que l'immobilier offre une rentabilité supérieure à celle des grandes villes comme Bordeaux. En périphérie de Libourne ou villages alentour, les maisons avec peu de terrain se louent bien !


La rédaction vous recommande :