Par Christophe Raffaillac, le 26 Octobre 2018 dans INTERVIEW DE PERSONNALITES - Expert

Lorsque le logement individuel devient trop compliqué à gérer pour une personne âgée, la résidence senior apparaît alors comme une formule bien adaptée. Services, sérénité et sécurité en font les règles de vie au sein de logements que les résidents apprécient, comme en témoigne Alexandre Detrez, directeur commercial de Sopregim.

Qu'est-ce qu'une résidence services pour seniors ?

Alexandre DETREZ :  Une résidence services pour seniors s'apparente à un ensemble immobilier de type collectif, sans services médicalisés, destiné principalement aux seniors autonomes et valides. Ces structures mettent à la disposition de leurs résidents des appartements individuels, de surfaces variées, ainsi qu'un certain nombre de services et d'espaces collectifs. Cela leur permet de profiter pleinement de leur retraite et d'être dégagés des contraintes du quotidien. Les résidences seniors ne disposent pas de personnel soignant, mais leurs habitants peuvent faire appel à des services extérieurs d'aide et/ou de soins à domicile pour intervenir auprès d'eux.

De quels avantages les résidents profitent-ils ?

Alexandre DETREZ : Chaque résident organise ses repas comme il le souhaite, en utilisant la cuisine aménagée de son logement ou en accédant au restaurant privé de la résidence. Les animaux domestiques sont tolérés comme dans n'importe quelle copropriété à partir du moment où ils ne gênent pas le voisinage. S'il s'agit de recevoir des invités, une chambre d'hôte est également mise à disposition pour permettre aux résidents de recevoir leurs proches. Enfin, il existe des espaces collectifs tels que salons, bibliothèques, salles de jeux et de sports, bars, salles de réunion et de projection de films, qui permettent de mener une vie sociale enrichissante, sereine, calme, conviviale et sécurisée.

Quelle différence entre les Hespérides et les résidences seconde génération ?

Alexandre DETREZ : Les "Hespérides", résidences dites de 1re génération, sont régies par la loi du 10 juillet 1965 qui fixe le statut de la copropriété des immeubles construits et fait le distinguo entre deux types de services :
  • les services appelés non individualisables du fait qu'ils bénéficient à l'ensemble des résidents,
  • les services nommés individualisables fournis par des prestataires extérieurs et souscrits directement par chaque résident.
Nous offrons la possibilité à nos futurs résidents de devenir propriétaires ou locataires d'un appartement allant du studio au 4 pièces. Il existe un conseil syndical représentant les copropriétaires et un syndic de copropriété assurant de concert la bonne tenue et gestion de leur résidence en bon père de famille. Cela veut dire que ce sont les occupants qui décident des investissements et du devenir de leur résidence et non un exploitant. Les appartements sont loués avec un bail de 3 ans renouvelables (loi de 89) et non en baux commerciaux.

Quels sont les atouts des résidences de première génération ?

Alexandre DETREZ : Dans les résidences de seconde génération, le gestionnaire et le constructeur font en général partie de la même entité. Dans les résidences de première génération, il n'y a pas de logique commerciale, car c'est la mutualisation des frais de gestion, d'entretien et de fonctionnement qui séduit nos clients (un service réparti sur l'ensemble de la copropriété coûte toujours moins cher que lorsqu'il est individualisé). Nos emplacements, pour la plupart en centre-ville, constituent un atout que nos concurrents ne peuvent faire valoir dans la majorité des cas. De plus, nous sommes implantés  dans les plus grandes villes de France, ce qui reste un avantage considérable pour nos seniors. Pas étonnant que les Hespérides soient devenues la référence incontestée sur le marché des résidences de première génération. Elles offrent un cadre de vie serein dans des immeubles de qualité. En résumé, nos résidences offrent en priorité un cadre de vie agréable, et ne reposent pas uniquement sur une approche financière destinée à des investisseurs en quête de rentabilité.



Avec « Les Hespérides », se loger revient-il plus cher que d'aller dans une maison de retraite ?

" Nous offrons ainsi un cadre de vie serein pour des retraités en quête de tranquillité d'esprit et d'une situation géographique idéale "

Alexandre DETREZ : Non, bien au contraire. Une maison de retraite vous proposera des loyers compris entre 2 000 et 4 000 € pour un logement composé d'une chambre souvent sans cuisine et sans pièces annexes. Aux Hespérides, vous pourrez trouver des logements classiques, comme des studios, à partir de 900 € charges comprises, des 2 pièces à partir de 1 800 € charges comprises pour aller jusqu'au 3 pièces à partir de 2 200 € (tarifs variables selon les régions). Cette formule de loyers tout inclus permet de maintenir en permanence un bon niveau de services et un entretien permanent des résidences, assurant ainsi leur pérennité et le bien-être des occupants.

Selon vous, quelles prestations différencient vraiment vos résidences ?

Alexandre DETREZ : les appartements sont vendus ou loués vides de tous meubles. Cela permet de transporter son mobilier et les souvenirs qui y sont rattachés. Rien n'est obligatoire, chacun peut décider de participer ou non aux animations ou de fréquenter le restaurant. La facturation s'effectue au nombre de repas consommés à des tarifs très compétitifs (de 6 à 10 €, entrée/plat/dessert pour le déjeuner et de 5 à 7 € pour le dîner). Sachant que les repas sont préparés à base de produits frais, transformés sur place par le chef. Enfin, les appartements sont équipés de systèmes d'alarme où chaque pièce est reliée à la réception 24h/24. C'est facile de prévenir quelle que soit l'heure. Ce système peut être complété par un médaillon de téléalarme relié à nos services ou un prestataire externe. Nous offrons ainsi un cadre de vie serein pour des retraités en quête de tranquillité d'esprit et de situation géographique idéale, le tout à proximité de toutes les commodités et commerces !

www.sopregim.fr
  •  Imprimer