Publié le 26 décembre 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Profitons de ce Flash info pour se projeter en 2018, et découvrir 7 nouveautés, plus ou moins merveilleuses, dans l'univers immobilier de la nouvelle année !

Nouveauté 1
La taxe d'habitation est quasi supprimée

Avant de disparaître en 2020, la taxe d'habitation va être réduite de 30 % en 2018. Les foyers concernés doivent avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 27 000 € pour un célibataire et 43 000 € pour un couple.

Nouveauté 2
L'ISF est remplacé par l'IFI

L'ISF est supprimé, mais l'IFI apparaît pour taxer les biens immobiliers. Les détenteurs de biens immobiliers vont être imposés au titre de l'IFI, nouvel impôt sur la fortune immobilière, dès lors que leur patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d'euros.

Nouveauté 3
Le Pinel est prolongé mais…

Ce dispositif qui permet de réduire ses impôts à condition de louer un logement acheté neuf est raboté. Seules les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants en zones A et B1 seront éligibles au Pinel, alors que dans les villes moyennes de 50 000 habitants, en zones B2 et C, en bénéficieront sous conditions.

Nouveauté 4
L'assurance emprunteur peut être résiliée

Les emprunteurs pourront choisir leur assureur pour leur prêt immobilier. À partir de janvier 2018, il sera possible de renégocier, voire de résilier son assurance chaque année dans le cadre de la loi Sapin 2.

Nouveauté 5
Le PTZ est recentré

Le prêt à taux zéro qui permet de financer sa résidence principale se montre moins généreux en zone rurale. Maintenu jusqu'en 2019 seulement, il ne permet plus que de financer 20 % du coût du projet, alors que le taux reste à 40 % dans les grandes agglomérations en zone A et B1.

Nouveauté 6
La location touristique est régulée

Paris vient d'obliger les propriétaires à déclarer leur location de meublé touristique. À compter du 1er février 2018, c'est la ville de Lyon qui va réguler ce type de location, qui ne devra pas excéder 120 jours par an. Bordeaux doit suivre en mars 2018.

Nouveauté 7
La vente de terrains est défiscalisée

Dans les zones tendues, les propriétaires sont incités à céder leur parcelle. Un abattement exceptionnel sur la plus-value immobilière sera appliqué :
  • de 100 % en vue de construire du logement social,
  • de 85 % pour du logement intermédiaire,
  • et de 70 % pour du logement libre.
  •  Imprimer