Regrouper Ses Crédits : Le Bon Plan ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je finance mon projet - 18 Juillet 2017

Regrouper ses crédits : le bon plan ?


Regrouper ses crédits : le bon plan ?

Vous avez plusieurs crédits "sur le dos" et vous ne savez plus très bien ce que vous devez et à qui ? Le regroupement de crédits est une solution pour s'y retrouver.

Avant de vous lancer...

Le coût global de votre emprunt est égal à la différence entre le total des mensualités (plus les frais fixes) et le montant de l'emprunt. Ce coût global doit vous être communiqué par votre banquier.

Le regroupement de crédit est une opération délicate qui doit avoir été réfléchie en amont. Ce système, également appelé restructuration de crédits, permet de consolider non seulement des crédits de natures différentes (prêts immobiliers, prêts travaux, prêts à la consommation, prêts pour l'achat de votre véhicule ou prêts personnels), mais également des découverts bancaires ou divers retards de paiements (impôts par exemple)... Vous n'êtes bien entendu pas obligé de tous les mettre dans votre regroupement de crédits, mais cela est préférable, si vous voulez y voir plus clair. Il s'agit avant tout de repartir sur de bonnes bases, quand le remboursement des échéances devient trop lourd par rapport à votre capacité de remboursement. Il ne faut surtout pas attendre d'avoir atteint le point de non-retour, c'est-à-dire de se retrouver en situation de surendettement. En effet, si l'emprunteur a déjà déposé un dossier en commission de surendettement, il ne sera plus possible d'envisager un rachat de crédits.
Attention à ne pas confondre le regroupement de crédits avec la renégociation de prêts ! La finalité est différente. La renégociation de prêts a pour objectif de trouver de nouvelles conditions financières plus favorables pour un crédit existant. Les taux d'intérêt étant actuellement bas, c'est peut-être le moment de renégocier votre prêt existant, si son taux d'intérêt est beaucoup plus haut. Le regroupement de crédits, quant à lui, élabore un nouveau crédit à partir des prêts existants que vous avez. Le but est de rendre les mensualités moins élevées, pour que vous puissiez à nouveau "respirer". Cela signifie, concrètement, ramener votre taux d'endettement mensuel en dessous ou au plus près des 33 % conseillés.

Le moment venu...

Une fois l'option regroupement de crédits décidée, ne vous jetez pas tête baissée sur la première banque, mais prenez le temps de suivre quelques conseils :
- Choisissez bien l'établissement bancaire auquel vous allez confier l'opération.
- N'hésitez pas à faire le tour des établissements, en faisant jouer la concurrence.
- Surtout ne vous limitez pas à votre banque habituelle, c'est-à-dire celle où vous avez souscrit les crédits en question.
- N'acceptez pas la première proposition venue.
- Faites réaliser des simulations et ne prenez pas en compte uniquement la mensualité ou le taux proposé. Il faudra ajouter différents frais comme les frais de dossier, frais de remboursement anticipé des prêts. En effet, les indemnités de remboursement représentent au maximum 6 mois d'intérêts des sommes remboursées (au taux moyen du prêt) et 3 % du capital restant dû. Il importe de bien faire ses comptes avant de prendre sa décision !
Quatre données constituent les bases du calcul du coût de votre emprunt : le montant de votre emprunt, le taux d'intérêt, la durée de l'emprunt, la périodicité du remboursement du capital et du paiement des intérêts (le plus souvent il s'agit de mensualités).
Avec ces données, il est possible d'établir l'échéancier de vos remboursements. C'est ce qu'on appelle le tableau d'amortissement de votre emprunt. Ce document est obligatoirement joint à l'offre de prêt immobilier. Il indique le montant que vous devrez à chaque échéance en détaillant la répartition du remboursement entre : le capital, les intérêts, la cotisation d'assurance emprunteur et le capital restant dû après chaque mensualité.

Avez-vous pensé à renégocier votre prêt ? Les taux sont stables. C'est peut-être le moment de renégocier votre prêt. La renégociation est intéressante quand on est dans le premier tiers, voire la première moitié de son emprunt, puisque l'on rembourse d'abord les intérêts, avant de s'attaquer au capital.

Et après...

La phase de négociation achevée, vous aurez des documents à fournir à la banque. Ceux-ci lui permettront de connaître votre profil emprunteur, c'est-à-dire vos ressources, vos charges et votre projet. Les documents demandés sont identiques quel que soit l'organisme bancaire :
- pièce d'identité,
- relevé d'identité bancaire,
- relevés de comptes des 3 derniers mois,
- avis d'imposition,
- bulletins de salaire et contrats de travail,
- votre bail si vous êtes locataire ou votre titre de propriété si vous êtes propriétaire,
- les tableaux d'amortissement des crédits en cours,
- une lettre circonstanciée motivant votre demande.
Si la banque accepte le regroupement de vos crédits, tout se passera ensuite comme si vous aviez souscrit un nouveau prêt. Les mensualités du nouveau crédit seront prélevées sur votre compte bancaire par l'organisme prêteur. Votre situation financière s'en trouvera assainie et vous pourrez repartir du bon pied !
 


La rédaction vous recommande :