Literie - Dormez Sur Vos Deux Oreilles ! - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
J'aménage mon logement - 20 Janvier 2020

Literie
Dormez sur vos deux oreilles !


Literie - Dormez sur vos deux oreilles !

Fidèle compagnon de route au fil des nuits, le lit se doit de nous réserver le meilleur accueil en toutes situations. Aussi bien pour nous assurer de beaux dodos que pour prévenir les bobos de notre dos ! Découvrons toutes les qualités d'une literie qui permet de bien se reposer et repartir du bon pied.

Avec 25 années de sommeil durant notre vie, c'est autant de temps passé dans notre lit. Pas étonnant qu'une publicité nous ait longtemps bercé les oreilles avec ce célèbre slogan : "passé 10 ans un lit n'est plus un lit : c'est un délit". Une durée de vie qui doit s'apprécier aussi en fonction de notre physiologie et morphologie. Selon les individus, les durées de récupération diffèrent, allant de 5 à 9 heures de sommeil par nuit comme le souligne une enquête réalisée par le site Le Télégramme en 2018. D'où la nécessité de vérifier que nous disposons d'une bonne literie pour passer de douces nuits.


 

Chaque jour, nous passons 7 h 47 min à dormir soit environ 2 800 heures ou 118 jours par an. Presque un tiers de notre temps est consacré au sommeil ! Même si le temps passé à dormir a diminué de 18 minutes en 25 ans, nous devons privilégier une literie d'une grande efficacité.

Matelas
Il nous rallie avec le sommeil

Accueil et soutien, voici les deux maîtres-mots qui caractérisent un bon matelas. Il nous reste donc à découvrir comment ces qualités vont se ressentir. L'accueil correspond à la première sensation perçue en s'allongeant sur le lit. Plus la couche de garnissage est épaisse, plus le matelas est moelleux. Quant au soutien, il s'apparente au degré de fermeté du matelas et assure le maintien de la colonne vertébrale. Plus la personne affiche un poids conséquent sur la balance, plus le matelas doit être ferme. À l'inverse, une personne légère doit privilégier un confort mi-ferme car un matelas trop dur ne soutiendra pas correctement toutes les parties de son corps. Pour déterminer quel est le matelas le mieux approprié à chaque profil de dormeur, les professionnels de la literie ont mis au point la table du sommeil : en fonction du poids, elle indique le degré de fermeté du matelas.
À ces notions de corpulence s'ajoutent les questions de position pendant le sommeil. En dormant sur le dos ou sur le côté, il faut privilégier un soutien ferme et un accueil assez moelleux, de sorte que les parties saillantes du corps (épaules, hanches) rentrent un peu dans le matelas et que la colonne vertébrale conserve un bon alignement. En position sur le ventre, il convient de privilégier la fermeté pour éviter d'être cambré une fois allongé. Pas nécessaire de changer de partenaire, les matelas s'adaptent à toutes les situations.
Reste à choisir entre ressorts, mousse ou latex ? Découvrons les caractéristiques des matelas :

  • à ressort, ils comportent des sortes d'amortisseurs biconiques (en forme de sabliers), ensachés (chaque ressort est dans un étui individuel) ou entrelacés formant une nappe élastique et s'adaptent à toutes les morphologies.
  • en mousse, ils procurent un confort plus tonique. Notamment la viscoélastique à mémoire de forme qui épouse parfaitement le corps et favorise la détente musculaire.
  • en mousse à mémoire de forme, plus enveloppants, ils offrent beaucoup de moelleux mais peuvent provoquer une certaine sensation de chaleur.
  • en latex, naturellement ferme et élastique, ils apparaissent plus compacts et hypoallergéniques. Ils épousent les courbes du corps pour éviter les points de compression aux épaules et au bassin.

Sommier
Le lit se plie à nos envies

Préférez les sommiers à lattes articulées (dotées de rotules), multi positions, à pieds et tête relevables !

Partenaire incontournable du matelas qui supporte deux tiers des mouvements du corps, le sommier absorbe le tiers restant. Sans lui, la colonne vertébrale est moins bien maintenue et le matelas s'use plus vite. Pas étonnant que le sommier constitue la base d'un bon soutien dorsal. Il doit offrir plus de fermeté au niveau des épaules, thorax, bassin, fessiers et réserver plus de souplesse au niveau de la tête et des lombaires.
Autre élément important : la dimension du sommier qui va conditionner celle du matelas. La longueur du lit doit idéalement dépasser de 20 cm la taille de la personne. Pour un individu de plus de 1,75 m, il faut opter pour un sommier de 200 cm de long. Quant à la largeur - allant de 140, 160, 180 à 200 cm - elle se détermine en fonction de la corpulence des personnes. De plus en plus de couples choisissent un lit de minimum 160 x 200 cm, voire 180 x 200 cm pour une plus grande liberté de mouvement et plus de confort.
Quel type de sommier faut-il préférer ?

  • tapissier : il forme un beau duo avec le matelas à ressorts, à contrario il est incompatible avec les versions mousse ;
  • à lattes : plus ferme, il se marie avec tous les types de matelas surtout ceux en mousse et en latex ;
  • à ressort : il procure un maximum de confort mais son manque d'aération favorise les risques d'allergies…
Le sommier électrique (ou têtes et pieds relevables), à lattes ou à plots, permet de relever une ou plusieurs parties du lit à l'aide d'une télécommande. Ses bienfaits s'avèrent nombreux, tant en termes de détente, de bien-être que de santé !

Délit de literie
Traquons les insomnies !

Nous passons un tiers de notre vie au lit et nous bougeons environ 40 fois par nuit, soit un total de 150 000 mouvements en dix ans. Dès que les ressorts se ressentent, que les creux apparaissent, il est temps de la changer. Un renouvellement tout aussi indispensable pour des raisons d'hygiène. En effet, une personne seule perd 40 cl d'eau chaque nuit, ce qui représente 300 litres d'eau par an à absorber et évacuer pour un couple.
De plus, le changement de literie joue sur la qualité du sommeil et sur la santé. Dans ces conditions, le remplacement tous les 10 ans semble une bonne moyenne pour la durée de vie d'un lit.
Pour des nuits sans souci, il convient aussi d'entretenir sa literie. Pensons à aspirer régulièrement notre matelas et sommier tapissier. Et pour limiter les allergies aux acariens, nous pouvons utiliser le bicarbonate de soude qui stoppe immédiatement le développement des moisissures responsables de la formation des allergènes.

Check list Conseils pour bien utiliser sa literie

Souvent négligée, le choix et l'entretien de la literie répondent à quelques règles clés pour un sommeil de qualité.

  1. Je prends en compte ma taille et mon poids pour trouver les dimensions appropriées pour ma literie.
  2. Je repère la position dans laquelle je dors généralement pour choisir la fermeté souhaitée.
  3. J'épargne mon dos en choisissant un sommier à plots par exemple.
  4. J'opte pour un sommier électrique si je suis un fan de relaxation.
  5. Je veille au bon état de ma literie en surveillant les creux en formation.
  6. Je procède à un entretien régulier pour éliminer les acariens.
  7. Je pense à renouveler ma literie tous les 10 ans en moyenne !


La rédaction vous recommande :