Immonot, l'immobilier des notaires
People - 1 Février 2022

Nathalie SAINT-CRICQ :
Son roman au passé recomposé !


Nathalie SAINT-CRICQ : - Son roman au passé recomposé !

Dévoreuse d'actualité, la journaliste prend aussi du plaisir à investiguer dans le passé. Son premier roman la conduit à s'intéresser à la vie intime de Clémenceau ! Nathalie Saint-Cricq a profité de la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde (19) pour nous dévoiler toutes ses sources d'inspiration.

Qu'est-ce qui a conduit la journaliste à écrire son premier roman ?

Nathalie SAINT-CRICQ : après avoir été derrière le micro et sur le petit écran actuellement, je me suis dit qu'il serait bien de prendre la plume ! Surtout que j'éprouve un profond respect pour le monde littéraire et je me passionne pour la lecture. J'ai donc voulu me prouver que j'étais capable d'écrire un roman à mon tour ! C'est aussi une occasion de s'exprimer sur un temps long à l'inverse de la télévision où tout va très vite ! Un défi que j'ai pris beaucoup de plaisir à relever !

Pourquoi avez-vous retracé la vie de Clémenceau ?

Nathalie SAINT-CRICQ : parce que j'admire Clémenceau et ce passage de sa vie m'a profondément ému. Il s'agit d'une histoire d'amour entre un homme de 82 ans et une femme de 40 ans. Au-delà du portrait de l'homme politique, ce roman m'a permis de dévoiler une face cachée du personnage. Cela m'a aussi conduite à faire un travail d'investigation en allant à la rencontre de la famille de Marguerite, la conquête de Clémenceau. Mon livre apporte un vent de fraîcheur dans ce passé bien formaté.

Quels sont vos projets télé ?

Nathalie SAINT-CRICQ : l'actualité s'annonce chargée avec les élections présidentielles. Cela va largement occuper mes journées d'éditorialiste politique sur France Télévision.

Quelles sont vos passions ?

Nathalie SAINT-CRICQ : je lis beaucoup et sur tous les sujets. Sinon, je vais au cinéma !

Que pensez-vous de ces Français qui quittent les villes ?

Nathalie SAINT-CRICQ : je les comprends parfaitement eu égard à la qualité de vie et aux prix de l'immobilier plus intéressants ! Personnellement, je suis originaire de Tours et j'apprécie de m'y ressourcer. Je considère que le télétravail, 4 jours sur site et 3 à la maison, peut être une bonne alternative mais il faut que cela soit compatible avec son emploi… ce qui n'est pas mon cas ! Sinon, quel bonheur d'avoir une maison, un jardin, des animaux, du calme… personnellement, je reviendrai vivre en province plus tard.

Qu'est-ce qui vous motive ?

Nathalie SAINT-CRICQ : si je peux lutter contre les injustices, les impostures intellectuelles, je m'y emploie de toutes mes forces. Je mets donc à profit ma soif d'actualité pour savoir ce qui se passe dans le monde. Il ne faut pas être lassé !

Votre message aux jeunes et futurs journalistes ?

Nathalie SAINT-CRICQ : ne pas être blasé, aller à la source de l'information sans se satisfaire des faits relatés par certains individus ou réseaux… Cela passe par la curiosité qu'il faut toujours agiter !

Propos recueillis le 6 novembre 2021

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite