Immonot, l'immobilier des notaires
Je m'installe dans ma maison - 12 Juillet 2021
Literie
Votre sommeil n'a pas de prix

Literie - Votre sommeil n'a pas de prix

Dormir dans un bon lit est non seulement essentiel pour votre dos, mais aussi un véritable investissement pour votre forme au quotidien. Quels sont les critères à retenir avant de sombrer dans les bras de Morphée ? Le mieux est d'essayer avant d'acheter !

Un changement de literie s'impose

Nous passons tout de même un tiers de notre vie à dormir, le choix de sa literie est une affaire à prendre très au sérieux ! Renouveler sa literie doit aussi se faire régulièrement. Les médecins préconisent un changement tous les dix ans en moyenne, à cause de l'usure. Il est d'ailleurs conseillé de changer en même temps son sommier et son matelas, binôme inséparable gage d'un bon sommeil. Quand on commence à sentir les ressorts du matelas, quand un creux se forme au milieu quand on dort seul ou tout simplement pour une question d'hygiène (nous perdons environ 40 cl d'eau chaque nuit) : ce sont autant de signaux pour nous dire qu'un changement de literie s'impose. Par ailleurs, si vous avez des troubles du sommeil ou des douleurs dorsales, ces problèmes peuvent peut-être être résolus en changeant de lit. Songez-y !

La technologie au service de votre confort

"Le plus important pour bien choisir sa literie, c'est d'aller l'essayer !" résume Gérard Delautre, directeur de l'association pour la promotion de la literie (APL). Chaque matelas a ses particularités et il est judicieux de l'essayer au moins 10 minutes pour se rendre compte si vous êtes fait l'un pour l'autre. Réalisable en magasin mais si vous achetez en ligne, ça sera plus compliqué !
Plongeons-nous dans les profondeurs de votre matelas qui se compose en réalité de deux parties :

  • l'âme qui soutient le corps et intègre la technologie du matelas ;
  • et la couche de surface qui a un rôle prépondérant pour le confort.
Différentes technologies sont proposées par les grandes marques de la literie pour que chacun puisse trouver une literie qui lui ressemble. Le matelas à ressorts offre une bonne ventilation. Quand les ressorts sont multispires ou ensachés, le soutien se trouve optimisé. Vous pouvez bouger sans réveiller votre compagnon de sommeil. Il existe également ce que l'on appelle les combialvéolaires. Ils se déclinent en :
  •  mousses classiques : peu onéreuses et pour un usage ponctuel, car elles sont plutôt fermes ;
  •  mousses de polyuréthane : beaucoup plus fermes que les mousses classiques, c'est l'une des technologies les plus courantes ;
  •  mousses à mémoire de forme : elles s'adaptent à la forme de votre corps mais ce sont les modèles les plus chers ;
  •  latex : cette mousse faite à base d'hévéa est hypoallergénique et donne l'impression d'une plus grande fermeté.

Les dernières innovations en la matière

Les literies sont aujourd'hui à mémoire de forme, éco-conçues ou thermo-régulées pour notre plus grand confort. La mousse à mémoire de forme est plébiscitée car elle soutient la colonne vertébrale et épouse parfaitement les formes du dormeur. Il existe également des matelas traités anti-acariens compte tenu du nombre croissant de personnes allergiques. Le matelas "vert" fait aussi de plus en plus d'apparitions  dans nos chambres. Les matières naturelles comme le latex naturel, le bambou, le soja ou la laine (comme dans l'ancien temps) sont désormais incontournables dans la fabrication de nos matelas. Ces matières ayant reçu un traitement naturel "anti-acariens" sont hypoallergéniques. Le plus "écolo" fait appel à une mousse éco-conçue 100 % renouvelable, issue d'anciennes literies broyées.

Les critères pour choisir son matelas

La qualité de notre sommeil est trop importante, il ne faut donc pas "regarder à la dépense" quand on change sa literie. Il existe d'ailleurs une certification CTB literie. C'est une certification qui prouve la sécurité, la durabilité, la conformité des dimensions de votre literie ainsi que la performance de ses composants.
Elle s'applique aux :

  • matelas à âme ressorts, en mousse, en latex ;
  • sommiers fixes et articulés ;
  • articles de literie (oreillers) ;
  • accessoires de literie (dosserets...).
La taille. Si vous dormez à deux, choisissez votre matelas à deux. Chaque personne ayant une corpulence et des habitudes de sommeil différentes, ce sera compliqué de trouver une literie convenant à tous les deux. Il est possible d'éviter ce genre de problème en optant pour un matelas à indépendance de couchage, c'est-à-dire que les deux matelas peuvent bouger séparément. Lors de vos insomnies, vous aurez moins de risques de réveiller votre conjoint en vous tournant et retournant dans le lit. Autre option : deux matelas simples de 80 ou 90 centimètres accolés pour dormir ensemble mais séparément.
La taille du lit est importante mais dépend aussi de la surface de votre chambre. On se gêne moins dans un lit de 160 voire 180 que dans un 140 centimètres !

Le sommier. Chose que l'on oublie souvent : quand on change de matelas, il faut changer en même temps de sommier. Un sommier trop vieux va abîmer votre nouveau matelas. Les sommiers ont presque tous aujourd'hui l'allure d'un sommier tapissier, c'est-à-dire recouvert de tissus, mais en réalité il se décline de multiples façons : sommier fixe (à ressorts ou à lattes), sommier articulé permettant de relever le dossier ou les jambes, ou sommier avec des rangements dessous (très pratique pour les enfants). Faites-vous conseiller pour choisir un matelas qui va aller avec votre sommier.

CTB literie CTB LITERIE est la certification des produits de literie du FCBA, organisme accrédité par le COFRAC (Certification de Produits et Services, n° 5-0011) selon la norme NF EN ISO 17065, attestant de l'impartialité, de la rigueur et de la compétence de l'Institut Technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction) dans ce domaine.

Entretenir sa literie pour la garder longtemps

L'entretien de la literie ne doit pas être négligé si vous voulez garder votre sommier et votre matelas pendant un moment. Ne faites pas votre lit tout de suite en vous levant, mais ventilez plutôt votre matelas une fois par jour. Vos enfants vous diront sûrement que leur lit peut se ventiler toute la journée, histoire de ne pas le faire... Pensez aussi à aérer la pièce, pour limiter la pollution de l'air intérieur. Les draps devront être aussi changés pour les mêmes raisons. Armé de votre aspirateur, il vous faut régulièrement aspirer votre sommier et votre matelas pour éliminer poussières et acariens. Lors de votre ménage, n'oubliez pas de nettoyer les oreillers ! Eux aussi ont besoin de s'aérer !

À banir Les alèses en plastique et les housses recouvrant le matelas sont à proscrire. Des moisissures risquent de se développer à cause de l'humidité. Choisissez des modèles d'alèses dites "respirantes".


La rédaction vous recommande :