Aération - Offrez Un Grand Bol D'air À Votre Logement - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je m'installe dans ma maison - 10 Décembre 2020

Aération
Offrez un grand bol d'air à votre logement


Aération - Offrez un grand bol d'air à votre logement

Purifier l'air intérieur de nos logements devient plus que jamais une priorité. Découvrons les conseils et astuces pour assurer une bonne aération.

Selon l'Ademe, nous passons environ 80 % de notre temps dans des lieux fermés, en particulier dans nos logements. Et c'est encore plus vrai avec les épisodes de confinement que nous traversons. Or la qualité de l'air que l'on y respire s'avère être souvent moins bonne qu'à l'extérieur. Acariens, moisissures, microbes, toxiques... tout ce petit monde se ligue contre nous pour "nous polluer" la vie !

Aération : c'est le mot d'ordre

Aérer doit être un réflexe. Quelles que soient la saison et la température extérieure, 10 minutes suffisent pour renouveler l'air intérieur et évacuer une partie des virus et polluants. Lors de certaines activités (bricolage, ménage…) sources de pollution supplémentaire, n'hésitez pas à aérer encore plus, pendant et après.
Aérer permettra aussi d'éviter à l'humidité de s'installer. De la cave au grenier, surveillez l'apparition du moindre signe de moisissure, essentiellement dans les pièces humides, mal isolées et au niveau des ponts thermiques. Car qui dit moisissure et humidité dit par ricochet problèmes respiratoires, rhumatismes, allergies… Les premiers signes "suspects" seront une odeur de moisi, des taches dues à des infiltrations, une condensation régulière sur les fenêtres...

VMC : 3 lettres qui vous veulent du bien

L'isolation a rendu nos logements hermétiques à toute entrée d'air. Si c'est une bonne nouvelle pour vos factures énergétiques et votre confort, il faut veiller à assurer une bonne ventilation du logement. D'où l'intérêt d'installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée) permettant de renouveler l'air en continu tout en faisant des économies d'énergie. Pour remplir parfaitement sa fonction, la VMC devra être régulièrement et correctement entretenue. Pensez à nettoyer au moins tous les ans les bouches de ventilation et d'évacuation d'air (qu'il ne faut en aucun cas obstruer). Veillez à ce que la VMC ne soit pas en "concurrence" avec d'autres entrées d'air. Enfin, ne l'éteignez jamais. Il est préférable de moduler sa vitesse en fonction de vos besoins (douche, cuisine…).

COV : faites-leur la chasse

Les COV (composés organiques volatils) sont des substances chimiques présentes partout (peintures, colles, meubles, produits ménagers, matière plastique…) et qui se diffusent plus ou moins lentement dans l'air ambiant. Lors de la construction, d'une rénovation ou tout simplement d'un changement de décor, il est préconisé d'utiliser des matériaux naturels ou du moins les plus naturels possibles (bois, brique, laine végétale ou animale pour l'isolation…). Prenez le temps de lire attentivement les étiquettes et notamment l'étiquette "émissions dans l'air intérieur". Elle informe sur le niveau d'émission en COV du produit, selon une échelle allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

Appareils de chauffage : pensez à l'entretien

Le monoxyde de carbone est un ennemi dangereux et sournois qui passe totalement inaperçu et peut s'avérer dangereux pour la santé. Ce gaz asphyxiant provient principalement du mauvais entretien des appareils de chauffage et d'une mauvaise ventilation du logement. N'oubliez pas de faire contrôler votre installation et de faire ramoner vos cheminées au moins une fois par an par un professionnel.

Ménage : adoptez de bonnes habitudes

Votre logement vous paraît sain et propre. Vous usez et abusez des produits ménagers en tout genre. Faire le ménage c'est bien, encore faut-il le faire en respectant notamment les doses prescrites sur l'emballage et en lisant attentivement les étiquettes pour traquer les substances "toxiques" les composant. Et pourquoi pas revenir aux "recettes de grand-mère" à base de vinaigre ménager, bicarbonate… 
Vous aimez les effluves fleuris, les ambiances tamisées… Quelques bougies par-ci, de l'encens par-là et le tour est joué. Mais savez-vous que ce sont autant de sources de pollution intérieure ? Leur combustion dégage des produits dont certains sont nocifs pour la santé. À utiliser avec modération si vous ne pouvez pas vous en passer.

Joignez l'utile à l'agréable Les plantes vertes ne sont pas que belles et décoratives. Certaines seront vos alliées pour avoir une maison plus saine grâce à leurs vertus dépolluantes (ficus, aloé vera, spathiphyllum...).


La rédaction vous recommande :