Immonot, l'immobilier des notaires
L'édito du mois - 29 Avril 2021

Vacciné par mon notaire !


Vacciné par mon notaire !

Les notaires auraient pu venir compléter la liste déjà longue des professionnels qui vont être en capacité de vacciner les Français contre le coronavirus. Sauf que leur geste ne serait pas de caractère médical mais plutôt à portée patrimoniale. Un domaine trop souvent négligé, qui peut avoir de mauvaises répercussions sur l'état de santé.

En effet, les notaires prennent le temps de réaliser un examen approfondi de la situation de chacun d'entre nous. Quel que soit notre contexte familial, célibataire, en couple, veuf… ils savent proposer l'organisation juridique la mieux appropriée au travers du pacs ou du mariage par exemple.
Forts de ce constat, les notaires prescrivent des traitements qui servent à affronter pas mal de difficultés au fil de la vie. Avec des solutions qui agissent dans le temps lorsqu'ils nous accompagnent dans l'acquisition de notre résidence principale. Un projet qui mérite un examen particulier en ce qui concerne le produit à rechercher, le prix à négocier, le compromis à rédiger… Les notaires s'appuient sur leur expertise immobilière pour prescrire la bonne formule.
Pour le rappel, le rendez-vous se fixe généralement quelques années après avoir rencontré son notaire pour la première fois. Une occasion privilégiée de faire un bilan et d'envisager de nouvelles solutions patrimoniales. Ce peut être le moment d'investir dans un bien immobilier à louer, de rédiger les statuts d'une société à lancer ou de faire évoluer sa situation matrimoniale pour mieux se protéger… Autant de cas où le notaire aide à se prémunir pour l'avenir.
Des rencontres avec le notaire qui, l'âge avançant, pourront se rapprocher. En effet, les aléas de la vie conduisent parfois à prendre des mesures chocs.
À l'instar de la crise sanitaire actuelle qui conduit à s'interroger sur la condition de nos proches. Encore une dimension que le notaire maîtrise en invitant à céder une partie de nos biens. C'est peut-être le moment de profiter de l'exonération de droits en cas de transmission pour un montant de 100 000 €. Jusqu'au 30 juin 2021, cet avantage fiscal profite aux donations à un enfant ou petit-enfant souhaitant mener à bien une première acquisition ou se lancer au plan professionnel dans un projet de création.
Autant de situations qui montrent que le notaire se positionne en généraliste du droit pour la bonne santé juridique de nos projets. Pas de doute, il faut aller le consulter pour qu'il puisse nous inoculer les solutions appropriées !

Me Mathieu MASSIE
Président de la Chambre des notaires de la Gironde


La rédaction vous recommande :