"Mignonne, Allons Voir Si L'e-rose Est Éclose ?" - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 25 November 2015

"Mignonne, allons voir si l'e-rose est éclose ?"

CR
Christophe Raffaillac

Mignonne, allons voir si l'e-rose est éclose ?

À l'heure où il est plus que jamais question d'environnement et d'énergie verte, les chercheurs rivalisent d'idées lumineuses. Des Suédois viennent ainsi d'inventer une rose bionique, capable de produire de l'électricité ! En France, c'est du côté des méduses et des calamars que pourrait être la solution…

Bientôt, vous n'aurez plus seulement recours aux roses pour déclarer votre flamme, mais pour connecter vos appareils à l'électricité ! L'innovation nous vient du Nord, de Suède plus exactement. Des chercheurs sont parvenus à injecter un gel conducteur (hydrogel) dans une rose et à faire circuler de l'électricité dans ses vaisseaux, sans la tuer. L'idée en produisant cette rose bionique ? Mieux contrôler la croissance des végétaux et surtout produire de l'électricité à partir de la photosynthèse des plantes ! De là à imaginer que, demain, votre ficus sera capable de produire et de récupérer de l’électricité à partir de la photosynthèse, il n'y a qu'un… rameau !

Autre innovation technologique tout aussi révolutionnaire : celle d'une toute jeune entreprise française, Glowee, qui a eu l'idée d'utiliser calamars et méduses pour éclairer sans avoir besoin de la fée électricité ! Cette technique qui sera présentée dans quelques jours à la COP 21, utilise les bactéries lumineuses dont les calamars et les méduses se servent pour se repérer dans le noir et se reconnaître lors de la reproduction. Une fois prélevés, ces micro-organismes sont ensuite cultivés en laboratoire, puis placés dans une membrane en plastique. Ils deviennent ensuite de grandes plaques éclairantes. Bien que le processus ne soit pas encore tout à fait au point (il permet d'éclairer pendant 48 h à peu près), on peut déjà l'utiliser en le collant, par exemple, à une vitre : il offre l'avantage d'être transparent la journée et lumineux la nuit. À Paris, dans quelques jours, il sera utilisé pour éclairer certains des panneaux publicitaires de la COP 21.

V.A.