Ille-et-Vilaine - Accélération De La Hausse Des Prix Au 1er Trimestre 2020 - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
L'édito du mois - 25 Juin 2020

Ille-et-Vilaine
Accélération de la hausse des prix au 1er trimestre 2020


Ille-et-Vilaine - Accélération de la hausse des prix au 1er trimestre 2020

Les chiffres de l'immobilier des notaires du premier trimestre 2020 viennent d'être présentés. On constate en Ille-et-Vilaine une baisse significative des volumes et une accélération de la hausse des prix. Détaillons ces chiffres.

Le premier trimestre 2020 enregistre un fort recul des volumes de transactions avec un total de 4 708 transactions pour l'Ille-et-Vilaine, soit une baisse de 20,6 % par rapport à la même période de l'année 2019. Lorsque l'on détaille ce chiffre, cette forte baisse s'explique principalement par la fermeture des offices au public le 17 mars 2020. Ainsi ce premier trimestre s'est retrouvé amputé de ses 15 derniers jours, soit 16,30 % de jours en moins travaillés. Il s'agit donc d'une baisse en trompe l'œil. Il n'en demeure pas moins que le différentiel reste négatif, ce qui traduit malgré tout une baisse effective en valeur absolue des volumes de l'ordre de 4 %.
Le second constat qui peut être réalisé est la poursuite de la hausse des prix sur l'ensemble des communes de l'Ille-et-Vilaine. Tous les types de logement profitent de cette hausse des prix. En moyenne, sur le département, ce sont les appartements neufs qui ont le plus progressé (+13,6 %) avec un prix médian de 4 140 €/m2, devant les appartements anciens (+7,90 %) à 2 650 €/m2 et les maisons (+3,4 %) qui voient leur prix médian s'établir à 188 000 €. Rennes reste une locomotive pour le département. Une locomotive qui accélère : + 9,6 % pour les appartements neufs avec un prix médian de 4 480 €/m2, + 12,8 % pour les appartements anciens avec un prix médian de 2 950 €/m2, et + 8,2 % pour les maisons anciennes avec un prix médian de 385 000 €.
Quelles perspectives ?
Après 2 mois d'arrêt total des transactions et 50 jours de reprise d'activité, le constat des professionnels est unanime : les acquéreurs sont nombreux, les biens immobiliers restent rares et les prix continuent à progresser.
Est-ce juste un phénomène de rattrapage ?
Pas seulement. Les qualités intrinsèques d'attractivité du département d'Ille-et-Vilaine que sont l'emploi, ses réseaux, sa qualité de vie et la variété de son habitat sortent sans doute renforcées de cette période de confinement.

Maître Gwendal TEXIER
Président de la Chambre des Notaires d'Ille-et-Vilaine


La rédaction vous recommande :