Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 22 October 2021

Journée mondiale de l'énergie
Révolution d'octobre pour réduire notre consommation

CR
Christophe Raffaillac

Journée mondiale de l'énergie - Révolution d'octobre pour réduire notre consommation

Ce vendredi 22 octobre ne pouvait pas tomber mieux pour fêter la journée mondiale de l'énergie. Alors que les prix flambent, cette date nous invite à négocier le tournant de la transition énergétique. C'est le moment de mettre le pied sur le frein dans le recours aux énergies fossiles et d'accélérer dans l'utilisation des ressources solaires ou éoliennes !

Le gouvernement ne pouvait pas trouver meilleure date pour annoncer son "Indemnité inflation" de 100 €. Déclenchée en raison de la hausse du prix de l'énergie, elle fait écho à ce vendredi 22 octobre 2021. Cette date a été désignée "Journée mondiale de l'énergie" lors de l'ouverture du Forum mondial de l'énergie en 2012. Elle nous montre combien nous sommes encore dépendants des énergies fossiles pour nous déplacer, nous chauffer… Elle met aussi en évidence des inégalités dans l'accès aux différentes sources d'énergie. Voilà une date clé où nous devons désormais réfléchir à la façon de carburer sans trop polluer ni trop dépenser.

L'énergie dans le monde

Face au défi que représente la transition énergétique à l'échelle mondiale, il nous faut conjuguer nos efforts. En effet, des inégalités demeurent quant à la mise à disposition et aux niveaux de consommation d'énergie entre pays.
Quelques chiffres clés :

  • 1,5 milliard d'habitants de la planète - sur les 7 milliards qui la peuplent - n'ont toujours pas accès à l'électricité ! Cette situation représente un défi majeur, qui demandera dans les années à venir une collaboration étroite entre les pays avancés et les pays en voie de développement.
  • 2 fois moins d'énergie consommée par chaque habitant européen qu'américain, cela montre des prises de conscience et des usages encore très éloignés…
  • 33 % de la consommation mondiale, c'est la première place occupée par le pétrole derrière le charbon avec 27 % et le gaz naturel avec 24 %.

Chiffres clés en France

Engagée dans un processus ambitieux de conversion énergétique, la France s'illustre par les mutations engagées. Il nous faut poursuivre dans cette voie…
Quelques chiffres le démontrent :

  • 1 602 €, c'est la dépense moyenne des ménages en énergie pour leur logement en 2019.
  • 1 542 €, coût moyen affecté par les ménages pour les coûts en carburant en 2019.
  • 4,1 tonnes par habitant, ce sont les émissions de CO2 liées à la combustion d'énergie par habitant en 2020.
  • 39 %, c'est ce que représente le nucléaire dans le total des énergies utilisées devant les produits pétroliers qui répondent à 27 % de nos besoins.
  • 19 %, cela correspond à la part que constituent les énergies renouvelables dans notre pays. Pour 2030, l'objectif fixé doit nous permettre d'atteindre les 30 %.
  • 68 000 emplois, c'est le nombre de personnes qui travaillent dans la filière de la transition énergétique. Cette valeur va être encore plus importante dans les années à venir pour tenir notre objectif de lutte contre le réchauffement climatique.

Quelques gestes éco-citoyens…

Face aux dépenses et au enjeux environnementaux, des gestes du quotidien nous permettent de réduire notre consommation d'énergie.
Voici quelques repères :

  • 19°, c'est le température conseillée dans le salon et la salle à manger.
  • 16°, valeur idéale à maintenir dans les chambres.
  • 1 degré de moins, cela correspond à 7 % de consommation en moins.
  • 10 %, autant d'économies réalisées en éteignant les appareils électro-ménagers plutôt qu'en les laissant en veille.
  • 25 %, part des économies d'électricité réalisées avec un lave-linge programmé à 40°C plutôt que 60°C.
  • 10 %, cela correspond au gain d'énergie réalisé avec une chaudière bien entretenue !
Sources : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :