Réductions D'impôt Pour Le 31, Ça Se Fête ! - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 21 December 2016

Réductions d'impôt pour le 31, ça se fête !

CR
Christophe Raffaillac

Réductions d'impôt pour le 31, ça se fête !

Préparer le passage dans la nouvelle année en s'accordant quelques réjouissances au plan fiscal, voici un menu du 31 que vous apprécierez ! D'ici là, il reste assez de temps pour concocter quelques allègements d'impôts sur les revenus 2016.

Les derniers jours de l'année, souvent chargés au plan personnel et professionnel, ne doivent pas occulter les cadeaux fiscaux dont on peut profiter. Quelques idées de placements - ou dons - effectués d'ici au 31 décembre seront toujours appréciables pour réduire ses impôts 2016. Voici notre sélection de produits défiscalisants pour passer de bonnes fêtes de fin d'année !

Tester les SCPI fiscales
Si un investissement immobilier, de type Pinel, ne peut être envisagé d'ici à la fin de l'année, il reste la SCPI pour goûter aux joies de la défiscalisation. Les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) évitent d'acheter et de gérer le bien, car le promoteur investit pour votre compte dans plusieurs programmes sur différentes zones géographiques.
En devenant actionnaire d'une SCPI fiscale, vous percevez des dividendes qui s'apparentent à des loyers. Il est conseillé d'investir sur une période de 9 à 12 ans. Les SCPI fiscales offrent 4 formules de défiscalisation : lois Pinel, Malraux, déficit foncier et monuments historiques. Par exemple, dans le cas d'une SCPI Pinel, vous profitez d'une réduction d'impôt sur le revenu dès l'année de souscription. Celle-ci s'élève à 18 % du montant de l'investissement pour une durée de 9 ans.
=> Notre avis : si l'avantage fiscal reste appréciable, il convient de comparer la rentabilité avec une SCPI classique. Cette dernière offre une rémunération nette de 4,5 % en moyenne (prévisions 2016), contre 2 % seulement pour une SCPI fiscale. En cause, les droits d'entrée et frais de gestion qui altèrent les revenus reversés aux actionnaires.

Goûter au PERP
Destiné à épargner pour votre retraite, le PERP sert aussi à réduire votre fiscalité. Les sommes versées chaque année sur un PERP sont déductibles du revenu imposable dans la limite d'un plafond de 30 432 euros en 2016. Précisons que le PERP vous permet de bénéficier des plafonds de déductibilité non épuisés depuis les trois dernières années, ainsi que de ceux du conjoint.
=> Notre avis : il faut d'abord ouvrir un PERP pour constituer un complément de revenus pour la retraite qui  sera versé sous forme de rente. En effet, pour que le levier de la défiscalisation soit actionné au maximum, il faut être fortement imposé (à partir de 30 %). Par exemple, le seuil de déduction maximum de 13 694 euros peut être atteint à partir de 45 % d'imposition. Pour information, l'économie d'impôt se calcule en multipliant le taux de la tranche marginale d'imposition par le montant versé.

Vivre au rythme de la PME
Pour soutenir le développement des PME, vous pouvez investir dans des FCPI (Fonds communs de placement dans l'innovation) ou FIP (Fonds d'investissement de proximité) et bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu. Celle-ci atteint 50 % des versements, limitée à 18 000 € pour les souscriptions effectuées dans des fonds.
=> Notre avis : il est conseillé de connaître le secteur d'activité de l'entreprise, voire ses dirigeants. La performance du placement dépend de la bonne santé de la PME. Dans tous les cas, il faut conserver les titres le temps que les capitaux investis puissent produire leur effet !

Surprendre avec un don !
Non seulement vous allez abaisser votre impôt, mais en plus vous ferez preuve de générosité. En effet, les dons adressés aux organismes et associations reconnus d'intérêt général autorisent une réduction d'impôt égale à 66 % de la somme versée dans la limite de 20 % du revenu imposable (possibilité de report sur 5 ans en cas de dépassement). Mieux encore, si vous faites un don à des organismes d'aides aux personnes en difficulté (Croix Rouge, Apprentis d'Auteuil…), la réduction d'impôt sur le revenu atteint 75 % des montants accordés dans la limite de 530 euros. Au-delà de cette somme, l'avantage fiscal redescend à 66 % des dons.
=> Notre avis : cette option présente des avantages fiscaux, mais prive de tous revenus ou plus-values potentiels !

CR