Faites-vous Aider Pour Payer Votre Loyer - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je suis locataire - 9 Septembre 2020

Faites-vous aider pour payer votre loyer


Faites-vous aider pour payer votre loyer

Vous rencontrez des difficultés financières qui vous empêchent d'honorer vos échéances de loyer. Pas de panique ! Plusieurs dispositifs existent pour vous aider à y faire face.

Un divorce, le chômage, une lourde dépense imprévue… un méchant virus comme celui que nous croisons actuellement peuvent mettre à mal votre budget. Payer votre loyer peut s'avérer alors compliqué. Pour faire face à cette mauvaise passe, commencez par "négocier" avec votre propriétaire pour revoir les échéances et faites le tour des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Contactez la CAF

Selon votre situation, la Caisse d'allocation familiale (CAF) pourra vous attribuer soit :

  • l'aide personnalisée au logement (APL). Elle peut être accordée aux locations, colocations et résidences en foyer d'hébergement (résidence étudiante, Ehpad…). Pour déterminer le montant versé, la CAF prend en compte vos ressources, votre situation professionnelle, la situation géographique du logement et la composition du foyer
  • l'allocation de logement familiale (ALF). Elle s'adresse aux locataires et aux accédants à la propriété pour réduire le remboursement de leur prêt. Réservée à certaines catégories de personnes (jeune ménage sans enfant…), l'ALF est attribuée sous conditions de ressources et selon certains plafonds variant en fonction de la composition du foyer et de la localisation du logement. L'ALF n'est pas cumulable avec l'APL ou l'ALS. Vous ne pouvez pas y prétendre non plus si vous êtes rattaché au foyer fiscal de parents redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI)
  • l'allocation de logement social (ALS). Cette aide au logement est destinée aux personnes aux ressources modestes qui supportent la charge d'un loyer ou remboursent un emprunt pour leur résidence principale et qui ne peuvent bénéficier ni de l'APL ni de l'ALF.
Plus d'informations sur www.caf.fr

À savoir Si vous percevez l'APL, l'ALF ou l'ALS, le décret n°2020-769 du 24 juin 2020 prévoit le versement automatique d'une aide exceptionnelle aux foyers comprenant un jeune de moins de 25 ans en situation de précarité. Cette aide est versée en une seule fois, depuis le 25 juin 2020. Son montant est de 200 euros.

Bénéficiez de l'aide exceptionnelle liée au COVID

Depuis le 30 juin, les chômeurs et les salariés rencontrant des difficultés financières pour payer leur loyer, peuvent bénéficier d'une aide mensuelle exceptionnelle de 150 euros. Elle s'adresse aux locataires du parc privé, social et intermédiaire, aux locataires de résidence collective d'hébergement (hors Crous) et aux ménages accédant à la propriété. Accordée pendant une durée maximum de 2 mois, avec effet rétroactif depuis le 1er avril, le demandeur doit être salarié du secteur privé et avoir des ressources inférieures à 1,5 Smic ou être demandeur d'emploi.
Si vous êtes salarié, vous devez avoir subi une baisse de revenus d'au moins 15 %, suite aux mesures de chômage partiel ou avoir connu des surcoûts de loyer du fait de la crise sanitaire en maintenant une double résidence pour motif professionnel.
Plus de renseignements auprès du service social de votre entreprise, sur www.actionlogement.fr ou auprès de la plateforme SOS loyers impayés au 0 805 16 00 75.

Faites jouer l'assurance VISALE

Le dispositif VISALE est une caution accordée au locataire par Action Logement. Elle prend en charge le paiement du loyer et des charges locatives de la résidence principale, en cas de défaillance de paiement. Elle couvre les loyers impayés pendant toute la durée du bail (renouvellement compris). Toutefois, l'étendue de la garantie est limitée à 36 mensualités impayées dans le parc privé et à 9 mensualités dans le cas d'une location consentie à un jeune étudiant de moins de 30 ans. Le niveau de loyer couvert par Visale est fixé en Île-de-France à 800 euros pour les étudiants et 1 500 euros pour les salariés. Ailleurs, à 600 euros pour les étudiants et 1 300 euros pour les salariés. Plus de renseignements sur Visale.fr.
 

  • Le fonds de solidarité pour le logement • Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) accorde des aides financières aux personnes qui rencontrent des difficultés pour payer les dépenses liées à leur logement (factures, loyers...). Ces aides peuvent prendre la forme d'une subvention ou d'un prêt. Les sommes allouées doivent notamment servir à payer les dépenses liées à l'entrée dans le logement (dépôt de garantie,1er loyer, assurance du logement, achat du mobilier de 1re nécessité...) ou au maintien dans le logement (dettes de loyers et charges, factures d'électricité, de gaz...). Pour en faire la demande, rapprochez-vous de votre mairie.

La rédaction vous recommande :

Newsletter immonot