Derniers SCOOPS Des Notaires De Gironde - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
L'édito du mois - 26 Février 2020

Derniers SCOOPS des notaires de Gironde


Derniers SCOOPS des notaires de Gironde

Très lorgnés, largement commentés, parfois déformés… les derniers chiffres sur le marché immobilier girondin viennent de tomber !

Fruit d'un vaste travail de collecte effectué du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2019, la présentation à la presse le 7 février dernier s'est accompagnée de nombreux SCOOPS. Des tendances qui ne devraient pas manquer de modeler le paysage immobilier en 2020 !
Découvrons-les sans plus attendre :

  • Place à l'accalmie sur les prix ! Une situation qui caractérise plutôt la ville de Bordeaux. Après une décennie de forte hausse, les appartements anciens s'accordent un petit répit. La progression des prix se limite à 1,4 % alors qu'elle s'est traduite par une ascension de plus de 40 % en 10 ans. Signe que le marché bordelais connaît désormais une progression saine et maîtrisée ! Avec pour effet collatéral d'engendrer une augmentation des prix qui affecte Bordeaux Métropole (+ 8 %) et le Bassin d'Arcachon (+ 6,5 %).
     
  • Le Bassin privé de terrain ? Non pas que la montée des océans ait inondé toutes les terres autour du Bassin d'Arcachon. Simplement, les parcelles destinées à la construction se font de plus en plus rares. Au point que certains acquéreurs n'hésitent pas à coloniser le territoire landais… Espérons que la libération de foncier pourra s'opérer une fois les élections passées !
     
  • Le neuf battu par l'ancien ! Oui à en juger par les volumes puisqu'en Gironde, les ventes dans le neuf ont reculé de 37 %. Ce qui profite à l'ancien où les transactions sur le marché des appartements ont augmenté de 8,6 %. Une baisse de forme des logements neufs qui s'explique aussi en raison du manque de terrains.
     
  • Bordeaux sur la 2e marche du podium ! Dans le palmarès des villes de province les plus chères de France, Bordeaux se classe en 2e position, juste derrière Lyon. À 4 280 €/m2, les appartements bordelais sont en bonne posture pour dépasser les 4 300 €/m2 des lyonnais. Rendez-vous dans un an pour découvrir les résultats de ce grand derby entre l'Est et l'Ouest.
     
  • Une formidable Gironde où vivre et investir ! Dans le doute de vous révéler un grand scoop… je voudrais rappeler à quel point le département de la Gironde compte des biens immobiliers de qualité dans un environnement privilégié. Si vous en doutez encore, rendez-vous chez votre notaire pour acheter !


La rédaction vous recommande :