Publié le 01 mars 2019  par Marie-christine Ménoire dans Actualités

Vous êtes propriétaire et souhaitez réaliser des travaux de rénovation. Vous pouvez bénéficier d'aides de l'Anah si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond, réactualisé tous les ans.

Afin de lutter contre la précarité énergétique qui va souvent de pair avec des factures très élevées, la rénovation est incontournable. Mais cela a un coût. Heureusement, de nombreuses aides existent  : CITE, Éco-PTZ, chèque énergie… sans oublier celles distribuées notamment par l'Anah. Celles-ci sont attribuées en fonction des ressources "modestes" ou "très modestes", de la composition de la famille et de la zone géographique où se situe le bien. Pour les demandes déposées en 2019, les revenus pris en compte sont les suivants :
 
composition du foyer Revenus "très modestes" Revenus "modestes"
  Île-de-France Autres régions Île-de-France Autres régions
1 personne 20 470 € 14 790 € 24 918 € 18 960 €
2 personnes 30 044 € 21 630 € 36 572 € 27 729 €
3 personnes 36 080 € 26 013 € 43 924 € 33 346 €
4 personnes 42 128 € 30 389 € 51 289 € 38 958 €
5 personnes 48 198 € 34 784 € 58 674 € 44 592 €
par personne supplémentaire + 6 059 € + 4 385 € + 7 377 € + 5 617 €




 
  •  Imprimer