Immonot, l'immobilier des notaires

La chasse aux guêpes et frelons est ouverte


La chasse aux guêpes et frelons est ouverte

La chaleur de l'été est de retour avec son lot de petits désagréments dus aux insectes en tous genres. Faut-il vivre avec ou la guerre des frelons est-elle déclarée ?

Où débusquer ces invités surprises ?

C'est au printemps que les reines construisent les nids. C'est à ce moment-là qu'il est le plus facile de les détecter et les éradiquer. Malheureusement, quand on s'aperçoit que l'on a de nouveaux locataires... il est déjà trop tard. Frelons et guêpes s'invitent à la fête dans votre jardin, sans y avoir été conviés. Ces malotrus ont d'ailleurs des endroits de prédilection pour installer leurs nids, histoire d'être difficilement délogeables ! Vous avez certainement vu les constructions impressionnantes que peuvent réaliser les frelons asiatiques. Inutile de dire qu'ils ont besoin à la fois d'espace et de tranquillité. D'où une nette préférence pour les sommets des arbres, les bâtiments en ruine ou inhabités…  Les guêpes, pour leur part, se dissimulent dans les combles, entre les tuiles, à l'intérieur d'une gouttière, dans les buissons et même sous terre…

Sont-ils vraiment indésirables ?

Le frelon asiatique attaque systématiquement en rafale dès que l'on s'approche du nid et plus d'une centaine d'individus peuvent vous piquer simultanément. Cela peut donc être extrêmement dangereux si l'on se fait piquer, voire mortel ! En effet, en cas d'allergie, une seule piqûre placée à la gorge ou à la bouche par exemple peut entraîner un oedème de Quincke ou un choc anaphylactique, et donc la mort si un traitement spécifique n'est pas mis en œuvre rapidement. Rappelons également que les frelons asiatiques dévorent nos abeilles pollinisatrices, indispensables pour notre environnement.
Les piqûres de guêpes peuvent être particulièrement douloureuses et dangereuses surtout lorsqu'elles sont en nombre pour les enfants et les personnes fragiles.
 

Ce qu'il ne faut surtout pas faire !

Mieux vaut ne pas s'hasarder à vouloir détruire un nid de sa propre initiative.
Afin de ne pas courir de risques inconsidérés, il faut se méfier des fausses bonnes idées que l'on peut glaner un peu partout. En aucun cas, il ne faut :

  • Taper sur le nid avec une pelle ou tout autre accessoire, vous auriez droit à une attaque en règle de ces guerrières.
  • Arroser un nid de guêpes ou un nid de frelons jusqu'à le noyer car c'est totalement inefficace.
  • Mettre le feu à un nid de guêpes ou de frelons est une méthode aussi dangereuse qu'inefficace et en plus, vous pourriez déclencher un incendie !
  • Ne pas intervenir si le nid est placé en hauteur (arbre, gouttière…) ou s'il est très difficile d'accès.
  •  Parce que cela peut être dangereux, que l'on n'a pas le matériel adéquat et que le résultat n'est pas garanti, il est donc plus que conseillé de faire appel à des professionnels spécialisés en désinsectisation.

Prévenez la mairie Si vous trouvez un nid, adressez-vous à votre mairie qui sera mieux à même de vous réorienter vers l'organisme local de lutte. Certaines administrations locales peuvent prendre en charge une partie de la destruction.

Quelles sont les solutions pour s'en débarrasser ?

La meilleure solution est de faire appel à une entreprise spécialisée. Le résultat sera immédiat et vous ne risquerez pas de finir à l'hôpital ! Cela vous évitera en plus de commettre des impairs en détruisant d'autres espèces utiles à l'environnement, comme les abeilles par exemple.
Les spécialistes que vous aurez contactés commenceront par dresser un état des lieux et localiser le nid. Selon sa situation et l'environnement, ils détermineront la méthode et le traitement appropriés. Ils opteront soit pour la pulvérisation, soit pour la nébulisation ou la pulvérisation d'un insecticide. Il se présente sous forme de poudre injectée dans le nid. Lorsque les insectes y rentrent, ils traversent cette poudre insecticide, se contaminent et ils la transportent dans le nid.
Le prix d'une destruction de nid effectuée par une entreprise spécialisée varie selon la difficulté de l'opération, la configuration des lieux, la situation du nid… Comptez en moyenne entre 70 et 150 euros pour une intervention « simple ».
Si jamais vous avez envisagé de faire appel aux pompiers, sachez que ce n'est pas leur priorité. Vous pourrez alors attendre un certain temps, notamment si une intervention plus urgente que la vôtre se présente… De plus, ils peuvent refuser de se déplacer ou facturer leurs services. Mieux vaut donc faire appel à un professionnel qui vous débarrassera de ces nouveaux voisins très gênants !

 

Cerbiocides : Depuis le 9 octobre 2013, un «certificat à l'utilisation professionnelle et la distribution de certains types de produits biocides destinés exclusivement aux professionnels », ou certibiode, a été créé afin de permettre une utilisation plus sûre et plus efficace des produits biocides pour tuer les nuisibles et de responsabiliser les entreprises concernées. 

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite