Immonot, l'immobilier des notaires
L'édito du mois - 10 Novembre 2021

Finistère
Belle météo immobilière !


Finistère - Belle météo immobilière !

Cela ne vous a pas échappé, le réchauffement climatique s'accompagne d'une tension immobilière qui n'épargne pas le Finistère ! Les acheteurs aspirent-ils à se mettre à l'abri et s'éviter quelques coups de chaud sur les prix dans les années à venir ? Probablement !

En effet, ce bulletin météo, établi à partir du dernier « Baromètre de l'immobilier PRIX » des notaires bretons, nous indique des transactions au beau fixe puisqu'elles enregistrent une hausse de 7,5 % sur 1 an au 30 juin à l'échelle de la Bretagne, soit 118 324 ventes. Un ciel dégagé pour l'immobilier qui profite largement à notre territoire finistérien où la pierre se fait une belle place au soleil.
À 163 000 € en prix médian, les maisons ont augmenté de 8,6 % sur 1 an. Situation encore plus radieuse pour les appartements qui connaissent une hausse de 15,7 % pour atteindre les 1 690 €/m2 !
Preuve que la côte finistérienne séduit les amateurs de résidences secondaires, les maisons situées sur le littoral de Locmaria-Plouzané à Locquirec (à 176 900 €) ou encore de Penmarch à Clohars-Carnoët (à 219 000 €), profitent d'un micro-climat avec des hausses de prix de respectivement 14,1 % et 15,8 % !
Même ensoleillement du côté des appartements où Clohars-Carnoët – avec un prix médian de 3 170 €/m2 – se hisse à la 33e place dans le TOP 40 des stations bretonnes les plus onéreuses. Cette belle météo encourage aussi les primo-accédants à investir dans le département. Moral gonflé à bloc et taux d'intérêt choc, ils voient dans l'immobilier un bon moyen d'ouvrir le parapluie si le temps se gâte… 24,3 % des acquéreurs de maisons ont entre
30 et 39 ans.
Avec 18,8 % de plus-value réalisée sur 10 ans, les appartements dans le Finistère permettent de se mettre à l'abri en cas de souci. Peu de risque que les conditions ne changent brutalement. Dans tous les cas, il faut être vigilant quant aux biens frappés par de fortes hausses. Pensez à consulter un notaire qui connaît précisément la valeur de la pierre secteur par secteur après avoir réalisé une expertise immobilière approfondie.

Me Patrick O'REILLY
Président de la Chambre des notaires du Finistère
 

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :