Publié le 28 janvier 2019  par Stéphanie Swiklinski dans Actualités

La colocation c'est peut-être tendance… mais parfois c'est une nécessité financière. Saviez-vous que même nos people se sont laissé séduire par la formule au début de leur carrière ?

On devient rarement célèbre et fortuné du jour au lendemain. Les années "galère" peuvent même se succéder. Nos stars d'aujourd'hui vivent dans de luxueuses demeures, mais cela n'a pas toujours été le cas... Qui ne rêverait pas de faire de la colocation avec Jude Law, de partager sa salle de bains avec Justin Timberlake ?
Quand on a vu le film "L'auberge espagnole", on peut se laisser tenter pour de multiples raisons. Dans le milieu artistique, la colocation offre bien des avantages. Ainsi, Jude Law et Ewan Mac Gregor ont vécu à Londres dans le même appartement pour faire des économies de loyer. Côté filles, Lindsay Lohan et Raven Symone ont également fait de la "coloc" quand elles travaillaient chez Disney.
En début de carrière, la colocation permet aussi de se créer un réseau et de favoriser les rencontres. Certains réalisateurs demandent même parfois à leurs acteurs de vivre en colocation pendant un certain temps, pour mieux se connaître et s'imprégner du rôle.
Le milieu de la mode est aussi un adepte de la colocation. Mélania Trump a ainsi partagé son appartement à Paris avec Victoria Silvstedt (Madame "Château d'Ax"), à leur arrivée de Slovénie.
Notre Président a aussi testé le "mode coloc", lors de ses années à l'ENA. Pas sûr qu'une colocation avec Monsieur Macron fasse autant rêver qu'avec Jude Law !
  •  Imprimer