Le Petit Coin Des Toilettes Sèches - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 18 March 2016

Le petit coin des toilettes sèches

CR
Christophe Raffaillac

Le petit coin des toilettes sèches

Les toilettes sèches vous permettent de faire des économies d'eau, ne polluent pas... Si vous êtes jardinier, elles génèrent du compost. Bref, cette version moderne de la cabane au fond du jardin fera de vous un être meilleur, un éco-citoyen !

"Je ne tire pas la chasse ? Mais alors comment ça marche ?"
Les toilettes sèches sont également appelées toilettes à litière, toilettes à compost ou toilettes à litière biomaîtrisée. Rien de plus simple pour l'installation puisqu'il n'y a pas d'évacuation d'eau. Vous pouvez les installer à l'intérieur de votre maison ou à l'extérieur. Pour le côté pratique de la chose : il faudra toujours avoir à portée de main de la sciure ou des copeaux de bois. L'inconvénient est que vous devrez vider au moins une fois par semaine le réservoir de vos lieux d'aisances, dans un endroit prédéfini dans le jardin appelé poétiquement "carré à compost" (vous pourrez y mettre aussi vos épluchures de légumes et mauvaises herbes).

Et le droit dans tout ça ?
Depuis le 7 septembre 2009, un arrêté autorise enfin les toilettes sèches à condition "qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage, ni rejet liquide en dehors de la parcelle ni pollution des eaux superficielles ou souterraines". Le réservoir doit donc être étanche et l’utilisation du compost doit respecter les règles d’épandage.

Vous n'aurez donc pas d'autorisation particulière avant de vous lancer dans la construction de vos toilettes litières. Vous risquez juste de laisser votre chat un peu sceptique ! Attention, s'agissant d'un assainissement non collectif, des contrôles seront effectués par la commune pour savoir si votre installation est conforme (arrêté du 27 avril 2012). 

SSW