Publié le 13 juillet 2018  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Nos précédents comparatifs, pour le quart et la demi-finale de la coupe du monde de football, ont porté chance aux bleus ! Ils viennent de remporter la finale face à la Croatie. Une bonne raison de s'intéresser à ce pays pour savoir si son marché immobilier s'avère aussi dynamique que son équipe nationale de foot.

Prix de l'immobilier
Avantage Croatie

Avec un prix médian de 1 900 €/m2 dans les grandes villes, la Croatie se montre plutôt compétitive. Elle affiche des tarifs 30 à 40 % moins chers que dans nos grandes agglomérations comme Nantes ou Toulouse, qui se situent aux alentours des 2 800 €/m2. Ce qui ne manque pas d'attirer les investisseurs étrangers, notamment allemands, qui réalisent de belles opérations de promotion immobilière sur la côte.

Frais d'acquisition
Égalité

L'acquisition d'un bien en Croatie exige une taxe sur les transmissions patrimoniales d'environ 5 % du prix de vente, à laquelle s'ajoutent d'autres frais. Comme le taux relatif aux frais d'acquisition avoisine les 7,5 % en France, cela met les 2 pays sur un pied d'égalité.
Quant aux honoraires de négociation, difficile de départager les deux pays également. Ils représentent en effet 3 à 5 % du prix d'achat du bien. La même fourchette de taux que celle que l'on trouve dans les études de notaires en France.

Taux de Crédit
Avantage France

Orientés à la baisse, les taux de crédit ne se montrent pas aussi attractifs qu'en France où ils se situent à 1,60 % pour un emprunt immobilier sur 20 ans. Une situation d'autant moins favorable pour les emprunteurs croates car certains avaient contracté des prêts immobiliers libellés en franc suisse. L'envolée de la monnaie helvétique n'a pas été sans conséquence sur la solvabilité de ces emprunteurs qui ont vu leurs mensualités s'envoler !

Prix des loyers
Égalité

Le loyer d'un appartement 3 pièces dans le centre d'une grande ville de Croatie revient en moyenne à 510 € par mois. Un budget relativement important eu égard à la taille du logement. Ce qui situe la Croatie à des niveaux de prix comparables à ceux que nous trouvons dans les villes françaises de taille moyenne.

Pronostic
Avantage France

Si la Croatie avance de beaux arguments au niveau du prix d'acquisition, elle réserve quelques surprises concernant les frais annexes et le coût du crédit. La France fait des efforts pour maîtriser l'ensemble de ces charges, ce qui lui permet de prendre l'ascendant.
  •  Imprimer