Protéger L'environnement, Un Défi Au Quotidien - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 24 September 2015

Protéger l'environnement, un défi au quotidien

CR
Christophe Raffaillac

Protéger l'environnement, un défi au quotidien

Selon l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), les deux tiers des Français se disent soucieux de protéger l'environnement. Plusieurs mesures d'incitation permettent de passer des paroles aux actes. Mais protéger l'environnement, c'est aussi une démarche citoyenne et solidaire, à mener au quotidien…

On appelle cela "le nudge" (traduisez "coup de coude"). Par définition, le "nudge" vise à inciter, de façon presque imperceptible, des individus à adopter "un comportement bénéfique pour eux-mêmes ou pour la collectivité". En d'autres termes, c'est une "incitation douce". Une façon de suggérer qui, dans le domaine de l'environnement (on parle alors de "nudge vert") commence à porter ses fruits ! Ainsi, à Copenhague, la municipalité a pu diminuer de 46 % la quantité de papiers jetés sur la voie publique simplement en dessinant sur le sol des traces de pas en direction des poubelles.

En France, le gouvernement n'a pas attendu le "nudge vert" pour agir sur la maîtrise de l'énergie et multiplier ses actions dans le bâtiment (au niveau de la rénovation du parc existant comme dans la construction neuve). De nouvelles normes permettent de construire sa maison sous "haute qualité environnementale" (norme HQE). De nombreuses aides ont également vu le jour. C'est notamment le cas du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui incite à réaliser, par étapes, des travaux performants de rénovation énergétique et de l'éco-PTZ dont le processus de demande a été facilité au 1er janvier 2015.

Bref, il est de bon ton aujourd'hui d'adopter la "green attitude", d'autant qu'elle a généralement le bon goût d'alléger nos factures ! Au quotidien, plusieurs petits gestes permettent à la fois de préserver l'environnement, mais aussi de réduire sa consommation. Voici quelques exemples concrets.

En matière d'énergie et de consommation d'électricité, vous pouvez réduire votre consommation :

  • de 7 % en chauffant vos pièces à vivre à 19 °C au lieu de 20 °C (la température recommandée la nuit pour la chambre est 16 °C).
  • de 4 à 5 % en utilisant des ampoules basse consommation (plutôt que les ampoules standard).
  • jusqu'à 10 % en éteignant vos téléviseurs, chaînes hi-fi et ordinateurs (plutôt qu'en les laissant en mode veille).

En ce qui concerne l'eau, récupérer l'eau de pluie (pour arroser votre jardin notamment) est une solution écologique qui vous évitera de noyer votre budget et contribuera à préserver la ressource en eau (on en consomme trois fois plus qu’il y a 30 ans !). Dans certaines conditions, vous pourrez même bénéficier, jusqu'à la fin de l'année 2015, d'un crédit d’impôt (relatif au coût des équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales payés entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2012). Par ailleurs, vous pourrez économiser jusqu'à 30 % de votre consommation d'eau en faisant des petits investissements (équiper ses toilettes d'un mécanisme de chasse d'eau économique, réparer les fuites d'eau) ou en modifiant certaines de vos petites habitudes (privilégier la douche au bain par exemple). 

V.A.