Crédit Immobilier : Pensez À Renégocier - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 18 November 2014

Crédit immobilier : pensez à renégocier

CR
Christophe Raffaillac

Crédit immobilier : pensez à renégocier

En cette fin d'année, les taux de crédits sont extrêmement favorables aux acheteurs immobiliers. Mais tous ceux qui ont emprunté il y a quelques années vont aussi y trouver leur compte, car c'est le moment de renégocier.

Avec des taux de 2,40 % sur 15 ans et 2,65 % sur 20 ans, il est opportun de faire un arrêt sur image sur vos crédits immobiliers. Le contexte est plus que favorable, car il faut remonter à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour trouver des conditions aussi intéressantes ! Voici quelques conseils pratiques avant d'aller rencontrer votre banquier, puisque la renégociation va consister à contracter un nouveau prêt et à rembourser par anticipation votre crédit initial.

Ai-je intérêt à renégocier ?
Si vous avez emprunté entre 2000 et 2012, c'est le moment de renégocier. En effet, depuis le milieu de l'année 2013, les taux de crédit sont passés sous la barre des 3 % et ils poursuivent leur baisse pour atteindre 2,5 % sur 15 ans. Ce qui laisse perplexe au regard des conditions auxquelles les banques prêtaient en janvier 2009, puisque les taux dépassaient la barre des 5 %. Un rapide calcul nous permet de réaliser que lorsque l'on emprunte de l'argent actuellement, cela coûte 2 fois moins cher qu'il y a 5 ans. Cette différence de 2,5 points est largement suffisante pour entamer des discussions avec votre banquier. On considère qu'il faut au moins 1 point d'écart pour que l'opération soit rentable, compte tenu des frais relatifs à la renégociation.
=> Notre conseil : il faut profiter des taux de crédit actuels très attractifs !

Comment dois-je m'y prendre ?
Une bonne renégociation réclame un peu de méthode et d'organisation. Il convient de suivre les bonnes étapes.

  • Étape 1 : préparez votre dossier en réunissant les 3 derniers relevés de compte, 3 derniers bulletins de paie et éventuellement un questionnaire médical.
  • Étape 2 : prenez rendez-vous avec votre banquier, mais pas seulement. Vous avez tout intérêt à mettre en concurrence plusieurs enseignes. Certes, vous devrez peut-être changer de banque, mais cela en vaudra la peine, car les conditions varient en fonction des établissements et de votre profil. Pensez aussi à consulter un courtier en prêt.
  • Étape 3 : mesurez vos avantages-clients. Les taux alléchants ne doivent pas occulter les frais liés au rachat de crédit, qui s'élèvent à 3 % du capital restant dû, plafonné à six mois d'intérêts. À cela s'ajoutent les frais de dossier de quelques centaines d'euros.
  • Étape 4 : choisissez votre stratégie, celle qui va consister à diminuer vos mensualités ou bien celle qui revient à réduire la durée de votre crédit. Celle-ci apparaît plus séduisante, car l'amortissement du crédit sera plus rapide.

=> Notre conseil : il est essentiel de calculer le coût du crédit (total des mensualités) pour savoir combien vous allez économiser au total !

Quels sont mes avantages ?
En renégociant, vous allez faire des économies intéressantes. Par exemple, pour un crédit de 2004 ou 2005 d'un montant de 200 000 € à plus de 4 % , cela représente une économie de plus de 8 000 euros si vous décrochez un taux à 2,5 % sur 10 ans !
=> Notre conseil : demandez une étude pour l'ensemble de vos prêts, ceux contractés il y a une dizaine d'années ou plus récemment.

CR