Immonot, l'immobilier des notaires
Je préserve l'environnement - 17 Janvier 2022

Voiture électrique
Bornez-vous à faire le plein à domicile !


Voiture électrique - Bornez-vous à faire le plein à domicile !

Si la voiture électrique déboule dans notre quotidien, il nous faut trouver le bon moyen de faire le plein ! Voici les nouvelles bornes à planter dans la maison ou la copropriété pour que le courant passe bien !

Si le passage à la voiture électrique semble bien enclenché, la recharge des batteries reste un obstacle à bien négocier. Pour gérer la situation, les pleins d'énergie doivent aussi s'effectuer à la maison. Reste à trouver la bonne solution pour transformer son garage en "station service électrique" à la fois pratique et économique.

Où se brancher à la maison ?

Si vous envisagez de rejoindre les presque 120 000 automobilistes qui se sont convertis au véhicule tout électrique en 2021, vous allez désormais faire le plein à la maison. La première condition consiste à disposer d'une prise dans le garage pour brancher la voiture. Tel un aspirateur, il suffit de raccorder le bolide mais il ne faut pas s'attendre à ce que le courant passe vite !  Pour une batterie de 50 kWh, qui se loge dans une Renault Zoe par exemple, il faudra compter plus de 20 heures pour une charge complète car la puissance de charge est limitée à 2.3 kW (8-10 A). Pour augmenter la cadence, le recours à une prise "Green'Up" permet de faire passer la puissance de charge à 3.2 kW (14 A). Cette option nécessite toutefois l'utilisation d'un câble spécifique.
Les meilleures performances de charge, il faut plutôt les attendre avec la Wallbox. Souvent intégrée à l'offre des constructeurs, elle apporte une puissance bien plus élevée qu'une prise domestique. Elle atteint de 7 à 11 kW selon le véhicule. Ainsi, une batterie de 50 kWh pourra être rechargée en 7 h 30 environ. Précisons que cette Wallbox peut nécessiter une augmentation de l'abonnement électrique, en plus de son coût d'achat et d'installation d'environ 2 000 €.

Comment implanter sa borne ?

   
   
   
Si la voiture électrique se veut la reine de la ville avec zéro émission, elle séduit les urbains qui réalisent de petits trajets et ne risquent pas d'être frappés par les interdictions de circulation. Elles vont concerner les véhicules de type Crit'Air 2 (diesel) dès 2024. Sauf que ces automobilistes résident majoritairement en copropriété et que les bornes de recharge font encore défaut dans bien des immeubles. Cette installation peut naturellement s'envisager selon deux cas de figure :
  • Équipement individuel avec une borne à sa place de stationnement en passant par le "droit à la prise". Il convient d'obtenir l'accord auprès du syndic de copropriété.
  • Équipement collectif avec le déploiement d'une installation commune pour équiper tout ou partie des places de parking. Cette procédure nécessite l'aval d'une part majoritaire des co-propriétaires. 
Pour les occupants de logement individuel, l'installation de la borne présente peu de limites, excepté la configuration de réseau électrique et le coût de cette installation. 
Dans tous les cas, les bornes en logement résidentiel affichent généralement des puissances de 3,7 kW ou 7,4 kW, ce qui se traduit par les temps de charge suivants :
 
Prise classique ou renforcée (Type E/F) Prise Type 2 (Wallbox)
1,8 kW - 3,2 kW 3,7 kW - 43 kW
Une prise renforcée de 3,2 kW autorise une recharge de l'ordre de 50 km en 4 heures. Une borne de 7,4 kW offre une autonomie de l'ordre de 100 km en 3 heures, soit une recharge en une nuit.

De quelles aides profiter pour rouler vert ?

Pour encourager la transition énergétique, l'installation d'une borne de recharge à domicile donne lieu à des aides spécifiques.
En logement individuel, cet équipement se traduit par un crédit d'impôt transition énergétique quel que soit le niveau de revenus. Égal à 75 % du montant des dépenses, le montant forfaitaire se limite à 300 euros (frais de pose inclus). Pour un même logement, cela vaut pour un système de charge par personne célibataire, veuve ou divorcée, et pour deux dispositifs s'il s'agit d'un couple soumis à imposition commune.
En habitat collectif, la prime ADVENIR soutient l'électromobilité par le mécanisme des CEE (certificats d'économie d'énergie). Cela se traduit par une aide qui couvre la fourniture et l'installation de points de recharge individuel à hauteur de 50 % du coût. Le montant maximal atteint 960 € ht par borne. Si un bailleur ou syndic de copropriété souhaite installer un ou plusieurs points d'alimentation dans un parking, l'aide se chiffre à 1 660 € ht par dispositif.

Quel coût d'électricité estimer ?

Pour estimer le coût d'une recharge, il suffit de se baser sur la consommation de votre voiture électrique qui s'étale en moyenne entre 12 et 20 kWh/100 km. Avec un tarif médian de 0,146 €/kWh en heures pleines et 0,125 €/kWh en heures creuses, cela nous donne les valeurs indicatives suivantes :
 

Consommation moyenne Heures pleines Heures creuses
15 kWh/100 km 2.20 €/100 km 1.9 €/100 km

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :