Publié le 18 March 2014  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Dépenser moins et économiser plus, tel est l’objectif des aides “éco-rénovation” qui permettent de réaliser des travaux à moindre coût et de réduire sensiblement sa facture d’énergie.

Avec la formule “J’éco-rénove” mise en place par le gouvernement, les candidats à l’amélioration de l’habitat bénéficient de coups de pouce financiers. Ces aides dépendent de la situation familiale et des projets :

- des primes de 1350 ou 3000€ : soumises à conditions de ressources, elles sont attribuées aux ménages modestes.

- l’éco-prêt à taux zéro : accessible à tous les propriétaires, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils le louent, ce prêt à taux zéro, d’un montant maximal de 30 000 €, est accordé à la condition d’entreprendre un “bouquet de travaux” comprenant au moins 2 sortes de travaux de rénovation.

- le Crédit d’impôt développement durable (CIDD) : octroyé aux propriétaires occupants et aux locataires, il permet de déduire de ses impôts 15 % des dépenses d’écorénovation et 25 % toujours dans le cadre d’un “bouquet de travaux”.

En fonction des projets, ces aides pourront être cumulées. Mais dans tous les cas, ces travaux doivent nécessairement être réalisés par des professionnels.

Pour connaître le montant attribué, les candidats à l’écorénovation peuvent se rendre dans les Points rénovation info service ou appeler le 0 810 140 240.

Plus d’infos sur : www.renovation-info-service.gouv.fr

  •  Imprimer