Publié le 10 avril 2017  par Nathalie Duny dans Actualités

Les Français font partie des bons élèves en matière de prévention des incendies domestiques.... Puisque 88 % sont équipés de Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF). Des appareils obligatoires et indispensables !

Pour rappel :
Depuis le 8 mars 2015, tous les logements doivent être équipés d'au moins un détecteur autonome avertisseur de fumée. C'est au propriétaire qu'il revient d'installer le détecteur. Par contre, c'est l'occupant du logement qui veille à l'entretien et au bon fonctionnement du dispositif. Il doit, par ailleurs, assurer son renouvellement tant qu'il occupe les lieux.

Et vous, où en êtes-vous ?
Si vous faites partie des réfractaires, sachez que les détecteurs auraient permis de sauver plus de 200 vies en 2016.

Comment ça marche ?
L'appareil détecte les fumées produites dès le début d'un incendie et déclenche une alarme sonore de 85 décibels. Un tel signal sonore permet de réveiller une personne endormie. Cela correspond à un TGV qui envahit votre couloir ! Les prix de ces appareils comportant la norme NF varient de 10 € à 30 €. L'emplacement idéal ? Dans les couloirs ou le palier desservant les chambres. Vous devez fixer le détecteur au plafond. Et si votre habitation fait plus de  80 m², il vous faut installer plusieurs détecteurs. Et en prévoir un par étage !

  •  Imprimer