Publié le 20 juillet 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Cette troisième et dernière semaine du tour de France immobilier nous conduit des Pyrénées aux Alpes. Des secteurs où les prix s'adonnent aux joies de la "grimpette", puisque les budgets médians dépassent ceux des villes rencontrées depuis notre départ !

Avec pas mal de sommets sur son chemin, notre tour de France de l'immobilier nous réserve quelques pics au niveau des prix. Les stations de montagne profitent de la dynamique retrouvée du marché de la résidence secondaire. D'autant qu'elles peuvent fonctionner été comme hiver… Voilà des prestations qui ne manquent pas d'intérêt pour les investisseurs !



Prix à Foix
2 fois moins élevés que dans les Alpes

Foix (09), la préfecture de l'Ariège, bien située sur l'axe routier en direction d'Andorre, nous réserve de bonnes surprises au niveau de son marché immobilier. Les maisons se négocient au prix médian de 127 500 € dans un contexte sensiblement baissier (- 9,7 % sur 12 mois). Si la ville offre un cadre de vie agréable, elle souffre de son éloignement relatif des premières stations - à une trentaine de kilomètres - et de la proximité de Pamiers située sur l'axe autoroutier en direction de Toulouse.

Rodez
Un marché qui tient la route !

Rodez (12) sert un peu de carrefour entre les quarts Sud-ouest et Sud-Est du pays. Forte de la présence de nombreux services et d'une économie plutôt dynamique, l'agglomération conserve un fort pouvoir d'attraction. Ce que les acquéreurs semblent avoir compris car le marché immobilier envoie des signaux encourageants. Pour preuve, les maisons atteignent les 158 000 € en prix médian, tandis que les appartements se situent à 1 390 €/m², et ont augmenté de 4,3 % en 1 an.

Au Puy-en-Velay
Pouvoir d'attraction des maisons

La préfecture du département de la Haute-Loire peut presque se hisser au rang de moyenne montagne par sa géographie ! Et sur le plan immobilier Le Puy-en-Velay (43) se situe aussi dans la bonne moyenne. Les maisons réclament un budget médian de 141 600 €, dans un marché légèrement baissier cependant (- 5,6 % sur 1 an).

Romans-sur-Isère
Bonne santé du marché

En direction de l'Est, les prix semblent orientés à la hausse ! Une situation que nous confirme la ville de Romans-sur-Isère (38) avec des maisons à 166 500 € (plutôt stable avec + 0.6 % sur 1 an). Mais le secteur profite d'une demande soutenue de la part des acquéreurs, ce qui participe à la bonne tenue des prix.

Serre Chevalier
En tête des prix

Cette étape de montagne se traduit par une belle ascension au niveau des prix de l'immobilier rencontrés depuis le départ de notre tour de France. À Serre Chevalier (05), les maisons atteignent le prix médian de 253 000 € (pour le secteur du Briançonnais). Et les appartements se montrent tout aussi exigeants en culminant à 3 580 €/m². Notons toutefois que les prix marquent un repli sensible de - 9,8 % en 1 an. Mais la station de sport d'hiver demeure une destination idéale pour les habitants des villes comme Aix-en-Provence, car située à 2 heures seulement.

Sources : Indicateur immonot - Baromètre immobilier des notaires
  •  Imprimer