Par Nathalie Duny, le 5 Octobre 2012 dans JE RÉNOVE - Je décore ma maison

Les peintures bio se revendiquent saines tant pour nous que pour l'environnement ! Elles envahissent le marché. Mais sont-elles vraiment écolos ? Lisez les étiquettes ! Éclairage.

Six bonnes raisons de choisir la peinture bio

Voici quelques raisons de vous orienter vers la peinture bio :

  1. Elle est moins toxique qu'une peinture traditionnelle.
  2. Elle est également moins dommageable pour l'environnement.
  3. Elle est biodégradable, mais reste une peinture de très haute qualité avec un bon pouvoir couvrant.
  4. Grâce à l'huile de lin notamment, son pouvoir de pénétration est supérieur à celui d'une peinture "classique".
  5. La peinture bio respire ; elle est perméable à la vapeur et n'est pas électrostatique.
  6. Son prix est généralement comparable à celui de ses homologues synthétiques.
Attention : Les peintures sont généralement émettrices de Composés Organiques Volatiles (COV). Ils sont nuisibles pour la santé et peuvent causer des irritations de la peau et du nez, des nausées, des maux de tête ou des vomissements. Aujourd'hui, une législation oblige les fabricants de peinture à indiquer, sur chaque pot, la valeur limite de chaque produit.

Exemple : une peinture glycéro comporte entre 300 et 400 grammes par litre de COV. Elle n'est pas écolo alors que la peinture à la chaux contient moins de 1 % de COV.

Vraies et "fausses" peintures bio

Moins toxiques que les peintures traditionnelles, les peintures "nouvelle génération" ont de nombreux atouts. Mais attention, une peinture "bio" peut en cacher une autre...

Petit Glossaire relatif à la peinture :

  • À l'huile (ou glycérophtalique) : les solvants représentent la moitié du produit et s'évaporent complètement au séchage.
  • À l'eau : facile d'emploi et rapide à sécher, elle contient néanmoins des éthers de glycol.
  • La chaux : écolo, elle laisse le mur respirer, mais soyez vigilant lors de l'application. Portez des gants et des lunettes pour éviter les irritations.
  • Sans odeur : attention, même inodore, votre peinture peut être toxique !
  • Naturelle : elle utilise des matières premières renouvelables par la nature. Elle est globalement moins polluante, mais peut provoquer des réactions allergiques.
  • NF Environnement (ou Ecolabel européen) : elle garantit l'absence de plomb, d'arsenic ainsi que des éthers de glycol les plus nocifs.
  • Alkyde en émulsion : à privilégier car elle ne contient pas de Composés Organiques Volatils (COV), ces minuscules poussières qui se détachent jour après jour de vos murs et plafonds et qui sont particulièrement dangereuses...
  •  Imprimer