Par Christophe Raffaillac, le 4 Octobre 2013 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

Réduction de la consommation et augmentation du temps d'utilisation, les ampoules nouvelle génération éclairent la voie du développement durable. Mais n'existe-t-il pas quelques zones d'ombre en dehors de ce faisceau ?

Ampoule fluocompacte : plein feu sur les économies

Le rayon "ampoule" connaît une vraie révolution. Avec la fin programmée des lampes à incandescence au 1er septembre 2016, les linéaires font place à de nouveaux produits. Désormais, l'ampoule brille de tout son éclat, car elle se veut plus performante et séduisante que jamais. Elle arbore un nouveau design et diffuse une lumière capable de s'adapter à tous les univers. Mais comment faire son choix au moment de remplacer des ampoules, voici quelques solutions lumineuses.

De nouvelles sources de lumière ont donc vu le jour avec l'arrivée des ampoules fluocompactes, encore appelées ampoules basse consommation. Même si, à leur début, elles se caractérisaient par la lumière un peu blafarde qu'elles diffusent à l'allumage, elles se sont perfectionnées pour atteindre 60 % de leur puissance maximale en moins de 30 secondes. Ce progrès s'est généralisé avec la technologie "QuickStart".

Avantage, elles durent 6 fois plus longtemps et consomment 80 % de moins qu'une ampoule à incandescence. Idéales dans les salles de séjour et cuisines.

LED : une technologie étincelante !

Qui n'a jamais été ébloui par une lampe à Led (Diode électro luminescente) ? Esthétique, économique, instantanée, robuste... elle dispose de nombreux atouts pour s'imposer comme l'éclairage du futur.

Avec sa consommation jusqu'à 90 % inférieure à celle d'une ampoule à incandescence, une Led de 10 W équivaut à une lampe traditionnelle de 50 W. Sa technologie repose sur le mouvement d'électrons dans un matériau semi-conducteur et elle n'utilise aucune substance dangereuse.

Ses différentes formes et sa luminosité la prédestinent à la création d'ambiances intérieures. Aussi, elle convient parfaitement pour éclairer des pièces à vivre ou baliser des escaliers.

Ampoule halogène éco : coup de projecteur en douceur

Même puissance que la lampe halogène, mais avec 30 % de consommation en moins, la version "éco" se caractérise aussi par l'intensité et l'excellence du rendu de sa lumière.

Sa durée de vie varie entre 2 et 3 ans, soit 2 000 heures environ. Elle se met aisément en scène dans les pièces qui ont besoin d'un coup de projecteur ou bien en extérieur.

Côté ^rix, il faut compter à partir de 13 ? pour les ampoules Led et fluocompactes. Les prix des ampoules halogène éco démarrent aux alentours de 5 ?.

Ciel voilé pour l'avenir ?

Les prouesses techniques des ampoules méritent d'être saluées. Elles participent au respect de l'environnement et au confort de nos logements. Mais quel sort réserver à ces lampes une fois leur mission accomplie ?

Les modèles fluocompactes renferment un mélange de vapeurs de mercure et de gaz rares qui nécessitent, sans doute, d'intensifier leur recyclage ! Il faut bien aérer la pièce et rassembler les débris dans un sac plastique en cas de casse. La Led ne contient pas de mercure, mais ne peut pas être jetée dans un container non approprié. La collecte des ampoules usagées ne doit pas être négligée...
  •  Imprimer