Par Vincent Pouquet, le 23 Août 2013 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

La domotique ne relève pas que du gadget. Elle se met aujourd'hui au service des seniors. De nombreux systèmes, plus intelligents les uns que les autres, sont mis à leur disposition pour leur permettre de garder leur autonomie et leur indépendance.

Un quotidien simplifié grâce à domotique

L'éclairage de l'habitation, son chauffage, l'ouverture des volets et l'arrosage du jardin sont automatisables. Ils peuvent se déclencher, de façon autonome ou via une télécommande, selon la situation (passage d'une personne, météo, heure de la journée).

En vieillissant, il est parfois difficile de monter les escaliers et d'accéder aux différents étages de son habitation. Moins encombrant que par le passé et plus esthétique, le monte-escalier est désormais repliable. Il s'adapte également aux fauteuils roulants. Son coût varie selon les caractéristiques de l'habitation. Il faut compter 3 000 ? pour les premiers prix.

Enjamber la paroi d'une baignoire peut aussi constituer un obstacle pour un senior et le conduire à faire des acrobaties d'un autre âge. Disponible à partir de 2 000 ?, l'installation d'une baignoire à porte permet de faire tomber cette barrière.

Des installations sécurisantes

La chute est l'une des grandes appréhensions des seniors. Poser un sol antidérapant à des endroits stratégiques peut permettre d'éviter toute mauvaise glissade.

S'équiper d'une téléalarme permet d'établir un lien permanent avec l'extérieur.
L'alarme prend la forme d'un pendentif ou d'un bracelet. Un bouton permet de signaler un problème et d'appeler les secours, jour et nuit.
Des détecteurs d'inondation, de fumée ou de gaz sont recommandés pour éviter les accidents domestiques. Pour les personnes malentendantes, un signal visuel peut se substituer au signal sonore.

Enfin, l'installation d'un interphone avec une caméra évite d'ouvrir sa porte à des inconnus. Un système de détection de présence peut, par ailleurs, être utilisé pour faire fuir des cambrioleurs. L'intrusion déclenchant une alarme ou allumant la lumière.

Des aides financières pour aménager son logement

Un crédit d'impôt de 25 % est accordé pour financer l'acquisition des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées et handicapées : monte-escaliers, baignoire à porte, barres d'appui, revêtement de sol antidérapant...

Le taux de TVA réduit à 7 % s'applique pour les travaux d'amélioration et d'aménagement.
Les aides à la rénovation immobilière comme les OPAH ou les ANAH sont d'autres pistes pour alléger son investissement.

Par ailleurs, les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) aident les personnes les moins autonomes à financer l'aménagement de leur domicile. N'hésitez pas les contacter pour savoir à quelles prestations vous avez droit !

Pensez-y !
Équiper son logement grâce à la domotique est un gage de plus-values. Volets roulants, portail automatique, système de contrôle à distance (éclairage, alarme, chauffage de chaque pièce, multimédia...) améliorent le confort et l'efficacité énergétique de votre maison.

  •  Imprimer