Par Marie Christine Ménoire, le 4 Septembre 2014 dans JE RÉNOVE - Je réalise des travaux

Qui n'a jamais rêvé d'installer une cheminée dans son salon ? Pour éviter les déconvenues et les "incidents" plus ou moins graves, ayez recours à un professionnel qui respectera les normes d'installation.

L'emplacement du foyer de la cheminée

L'installation d'une cheminée ne s'improvise pas. Elle doit répondre à des normes et des conditions d'installation que seul un professionnel pourra vous garantir. Leur respect est également essentiel si vous voulez être assuré.

Voici un aperçu non exhaustif de certaines petites choses à savoir avant d'installer une cheminée.

C'est un critère primordial, car c'est de lui dont dépendra la répartition de la chaleur dans la pièce. Idéalement, la cheminée devra être dans la pièce la plus fréquentée. Sa taille devra être proportionnelle à la superficie de l'endroit où elle sera installée. Plusieurs options s'offrent à vous :

  • la cheminée adossée au mur face à la pièce, au milieu de la paroi murale. C'est l'emplacement le plus classique ;
  • la cheminée d'angle pour créer un espace accueillant et chaleureux ;
  • la cheminée encastrée, si vous n'avez pas beaucoup de place ou si vous voulez ajouter une touche "design" à votre logement ;
  • la cheminée au centre de la pièce, à condition d'avoir suffisamment de place. Cet emplacement est idéal pour permettre une bonne diffusion de la chaleur.

L'importance du conduit de cheminée

Le conduit de cheminée est destiné à évacuer vers l'extérieur la fumée et les gaz produits par la cheminée. C'est donc un élément essentiel pour votre sécurité. Avant d'acheter un conduit de cheminée, vérifiez qu'il est certifié NF et répond bien aux normes imposées.
Ce conduit devra :

  • assurer un tirage suffisant pour assurer le bon fonctionnement de la cheminée ;
  • être étanche afin d'éviter toute intoxication au monoxyde de carbone ;
  • résister à la corrosion et aux fortes températures ;
  • être installé de façon à être stable ;
  • être le plus droit possible ;
  • être régulièrement ramoné par un professionnel (1 à 2 fois par an) ;
  • la sortie au niveau du toit du conduit de cheminée devra être d'une hauteur de 40 cm et protégée de la pluie par un chapeau.

Faites prendre l'air à votre cheminée

Pour fonctionner correctement, assurer la bonne combustion du bois et éviter tout risque d'intoxication, votre cheminée a besoin d'air. Mais une simple ventilation mécanique contrôlée (VMC) ne suffit pas toujours.

Il faut prévoir des arrivées d'air supplémentaires, provenant soit de l'extérieur, soit d'un sous-sol ou d'un vide sanitaire aéré. Cet aménagement se fera en fonction de plusieurs critères. Seul un professionnel pourra vous en garantir la fiabilité et l'efficacité.

Cheminées : suivez les labels

Ils sont un gage de fiabilité et de sécurité.
Choisissez des appareils certifiés respectant les normes en vigueur. Le label "Flamme Verte" est la référence en matière d'appareils de chauffage

Le saviez-vous ?

  • Le mur contre lequel votre cheminée ou votre poêle est adossé doit être isolé.
  • Le sol sur lequel est installée la cheminée doit être incombustible et suffisamment solide pour supporter le poids de l'appareil.
  •  Imprimer