Par Christophe Raffaillac, le 26 Février 2014 dans JE RÉNOVE - Je réalise des travaux

Dépenser moins et économiser plus, c'est l'objectif des aides "écorénovation" qui permettent de réaliser des travaux à moindre coût et de réduire sensiblement sa facture d'énergie ! Une occasion inespérée de passer en mode "éco" !

Travaux de rénovation énergétique à tous les étages

Avec le nouveau dispositif "J'éco-rénove, j'économise", mis en chantier par le gouvernement, les travaux de rénovation profitent d'un vrai ravalement de façade ! Primes exceptionnelles, crédit d'impôt, prêt à taux zéro composent la boîte à outils du parfait éco-ouvrier. Il ne reste plus qu'à savoir comment utiliser les précieux ustensiles pour donner une touche "écolo" à sa maison. Voici des conseils de pro !

Du sol au plafond, les travaux éligibles au dispositif "J'éco-rénove, j'économise" ne manquent pas pour rendre sa maison plus vertueuse ! La rénovation thermique est largement aidée et concerne l'isolation de la toiture, des murs ou encore des parois vitrées.

Les systèmes de chauffage plus écologiques font également une entrée remarquée dans les logements. L'installation de chaudières à condensation, à bois, à micro-cogénération gaz ou le recours aux pompes à chaleur sont vivement encouragés. De même, les équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable ne sont pas oubliés.

Des aides financières sur mesure

Plus de chaleur l'hiver, plus de fraîcheur l'été, moins d'infiltration d'air... les bénéfices de l'écorénovation sont nombreux. Mais ces travaux doivent nécessairement être réalisés par des professionnels. Avec la formule "J'éco-rénove", les candidats à l'amélioration de l'habitat bénéficieront de coups de pouce financiers. Les aides dépendent de sa situation familiale et de ses projets :
  • Primes de 1 350 ou 3 000  euros : soumises à conditions de ressources, elles sont attribuées en priorité aux ménages modestes.
  • L'éco prêt à taux zéro : accessible à tous les propriétaires, qu'ils occupent leur logement ou qu'ils le louent, ce prêt à taux zéro, d'un montant maximal de 30 000  euros, est accordé à la condition d'entreprendre un "bouquet de travaux" comprenant au moins 2 sortes de travaux de rénovation.
  • Le Crédit d'impôt développement durable (CIDD) : octroyé aux propriétaires occupants et aux locataires, il permet de déduire de ses impôts 15  % des dépenses d'écorénovation et 25  % toujours dans le cadre d'un "bouquet de travaux".
Bon à savoir !
Pour connaître le montant attribué, les candidats à l'écorénovation peuvent se rendre dans les Points rénovation info service ou appeler le
0 810 140 240. Précisons qu'en fonction des projets, ces aides pourront être cumulées.

D'importantes économies d'énergie à la clé !

Le dispositif "J'éco-rénove, j'économise" est accessible à tous au travers de plusieurs aides financières. En plus de réduire la consommation énergétique de son logement, l'écorénovation contribue à le valoriser.

Pour l'installation d'une chaudière à condensation et la pose de fenêtres à double-vitrage, il faut prévoir un budget d'environ 10 000  euros.
De ce budget, il faut déduire la prime de 3 000  euros et les économies de chauffage d'à peu près 360  euros par an. Soit un gain de 6 600  euros sur 10 ans !

Bon à savoir ! Plus d'infos sur :
renovation-info-service.gouv.fr



  •  Imprimer