Par Christophe Raffaillac, le 5 Octobre 2012 dans JE RÉNOVE - Je finance mon projet

Besoin de rénover votre logement ou envie d'aménager votre lieu de vie... les idées ne manquent pas ! Reste à trouver le financement pour réaliser votre projet. Des coups de pouce financiers existent pour lancer le chantier...

Réaliser une rénovation énergétique

=> Avec l'éco-prêt à taux zéro :
Quels travaux : pour en bénéficier, vous devez, soit :

  • mettre en oeuvre un "bouquet de travaux" (interventions simultanées procurant une amélioration sensible de l'efficacité énergétique du logement)
  • atteindre un niveau de "performance énergétique globale" minimal du logement
  • réhabiliter un système d'assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d'énergie.
Ce prêt est attribué aux propriétaires, occupants ou bailleurs, sans condition de ressources. Le logement doit être une résidence

principale construite avant le 1er janvier 1990.
Combien : vous pouvez disposer jusqu'à 30 000 euros, remboursables, sans intérêt, sur une période de 10 ans.

Comment : après avoir identifié les travaux à réaliser et choisi l'entreprise, il faut s'adresser à l'une des banques partenaires, muni du formulaire type et des devis relatifs à l'opération.


=> Avec le prêt rénovation Bleu Ciel d'EDF
Quels travaux : il concerne les travaux d'isolation, de remplacement des fenêtres, d'installation de chauffage performant, de systèmes à énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffe-eau solaire, poêle à bois) avec un partenaire Bleu Ciel d'EDF.

Combien : son montant varie de 1 500 à 30 000 euros pour une durée de 12 à 144 mois. Il est remboursable au taux annuel effectif global fixe compris entre 1.95 % et 5.75 %.

Comment : pour contacter un partenaire Bleu Ciel EDF, rendez-vous sur le site france.edf.com, rubriques Particuliers, Mes projets.

Financer une extension ou des travaux

En profitant d'une TVA au taux réduit de 7 % au lieu de 19,6 %, les travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement et d'entretien des logements d'habitation (résidence principale ou secondaire) achevés depuis plus de 2 ans sont avantageux. En plus de ce coup de pouce fiscal, certains dispositifs permettent d'alléger la facture.

=> Avec les subventions de l'Anah (Agence nationale de l'habitat)

Quels travaux ?
L'Anah participe au financement de travaux de réhabilitation de logements dégradés et d'amélioration de l'habitat. Les constructions doivent être achevées depuis au moins 15 ans.

Combien ?

=> Pour des projets de réhabilitation : plafond de 50 000  euros ht subventionnés jusqu'à 50 %
=> Pour des projets d'amélioration : plafond de 20 000 euros ht subventionnés de 20 à 50 %

Comment ?
Adressez-vous aux téléconseillers de l'Anah en appelant au 0 820 15 15 15 (n° Indigo 0,15 euros TTC / min.).

=> Avec l'épargne logement : PEL et CEL
Quelle finalité ?
Les produits d'épargne logement (PEL et CEL) concernent seulement le financement de la résidence principale et notamment de travaux.

Le Plan d'Epargne Logement permet d'obtenir un crédit après une phase épargne d'une durée minimale de 3 ans.

Combien ?
Le montant du crédit accordé (droits à prêts)dépend des intérêts obtenus :
  • PEL : le montant total des prêts est plafonné à 92 000 euros à un taux de 4,20 % ;
  • CEL : le montant total des prêts est plafonné à 23 000 euros à un taux de 3 %.
Notez toutefois que les conditions d'emprunt actuelles sont plus avantageuses que les taux proposés dans le cadre de l'épargne logement avec le PEL et le CEL (3,40 % sur 15 ans source Empruntis.com au 18/09/12).
  •  Imprimer