Par Stephanie Swiklinski, le 9 Septembre 2015 dans JE PRÉPARE L'AVENIR - Questions à mon notaire

Au circuit de vente immobilière traditionnelle, le notaire ajoute une corde à son arc avec la vente aux enchères. Une formule qui permet d'acheter en toute sécurité et au prix souhaité !



Qu'est-ce qu'une vente aux enchères immobilières notariales ?

Les ventes aux enchères notariales volontaires ou ventes à la bougie sont un moyen original et méconnu de vendre un bien rapidement. Elles sont organisées par les notaires :

  1. soit à l’étude,
  2. soit à la Chambre des notaires,
  3. soit sur place.

Il s’agit d’une vente publique, ouverte à tous, qui aboutit à l’attribution du bien (immeuble, bureau, terrain) au plus offrant.

Quelles sont les différentes étapes de cette vente aux enchères ?

Dans une vente aux enchères, le notaire doit :

1. expertiser le bien pour déterminer le montant de la mise à prix. On appliquera généralement une décote de la valeur du bien pour rendre la vente plus attractive
2.
rassembler les pièces comme pour une vente classique (urbanisme, diagnostics) et surtout établir un cahier des charges qui décrit le bien et les modalités de la vente
3.
organiser la publicité de la vente et les visites sur place.

La vente se déroule selon la technique de la vente à la bougie. Vous devez remettre une pièce d’identité et un chèque de consignation pour y participer. Le dernier enchérisseur devient “adjudicataire”, c’est-à-dire propriétaire du bien.

Quel est l'intérêt de ce type de vente ?

POUR LE VENDEUR : c’est la rapidité car l’acte est préparé à l’avance sans connaître l’acquéreur et également l’absence de “pression” de la part des éventuels acheteurs.

POUR L’ACQUÉREUR : c’est la transparence car la vente est accessible à tous, la concurrence est saine et le prix intéressant ! Cette vente est simple et rapide du fait de l’absence de condition suspensive et de délai de réflexion.

  •  Imprimer