Par Nathalie Duny, le 20 Décembre 2016 dans INTERVIEW DE PERSONNALITES - People

Laurent Ournac sait tout faire. Animateur de l'émission « Danse avec les stars » et star de la série « Camping paradis » sur TF1, il nous confie ses projets et nous dévoile sa maison idéale. Interview.

Quelle est votre actualité ?

Laurent : Je viens de terminer la 5e saison de « Danse avec les stars » en tant qu’animateur aux côtés de Sandrine Quettier. La compétition entre danseurs et personnalités s’est avérée ardue. C’est une magnifique émission de divertissement, l’une des plus belles que l’on ait en France. Ce grand show à l’américaine, diffusé en direct chaque samedi soir à la télévision, m’a procuré des montées d’adrénaline absolument géniales. C’est un beau cadeau que m’a fait TF1 en me proposant de co-animer l’émission.

Et puis je viens aussi de terminer le tournage du 50e épisode de « Camping paradis ». Il sera diffusé très prochainement. La série a 10 ans et connaît toujours autant de succès. C’est une vraie famille qui s’est créée au fil du temps avec toute l’équipe. En avril 2017, on repartira pour tourner une nouvelle saison, soit 6 nouveaux épisodes.

Que préférez-vous : le côté animateur de « Danse avec les stars » ou le côté comédien ?

Laurent : Ah… choix cornélien, j’adore les deux en fait et ce serait difficile de choisir. D’un côté c’est un spectacle familial divertissant et de l’autre, c’est le plaisir de fabriquer un film. Ce sont deux énergies différentes.

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter en 2017 ?

Laurent : D’une manière générale, que l’on retrouve une certaine sérénité et le chemin d’une harmonie sociale. Plus personnellement, je souhaite juste que ça continue ! J’ai conscience d’avoir beaucoup de chance…

Pour vous, la maison idéale, elle est comment ?

Laurent : Elle est grande, plutôt à la campagne. J’habite dans un petit village des Yvelines, perdu entre champs et forêts. Mon épouse et moi-même aimons le charme et le cachet de l’ancien, les vieilles pierres, les tomettes, les poutres apparentes… Je suis attiré par les bâtisses et les lieux qui ont une histoire, une âme. La maison idéale a aussi un jardin, (ce qui me manque cruellement aujourd’hui), pour jouer avec les enfants, pour notre chien et, bien sûr, pour recevoir nos amis et notre famille.

Quelle est votre pièce préférée ?

Laurent : Hum… la chambre car j’adore dormir ! J’affectionne aussi particulièrement ma cave voûtée en pierres qui a été réaménagée en pièce de vie. C’est à la fois un salon vidéo et télé très cosy, et une salle de jeux chaleureuse dotée d’une petite cheminée au bioéthanol. C’est un endroit où l’on se sent vraiment bien.

Êtes-vous accro à la télé ?

Laurent : Pas trop en fait, car je n’ai pas trop le temps de la regarder.

Quels sont vos gestes écolos ?

Laurent : Des gestes simples qui relèvent du bon sens. Je fais le tri sélectif, j’essaie de consommer intelligemment l’électricité en utilisant des ampoules basse consommation

Êtes-vous ordonné ou « bordélique » ?

Laurent : Je suis passé, avec le temps, de très désordonné à ordonné. Je suis même aujourd’hui plutôt un homme d’intérieur. J’aime que les choses soient bien rangées, que la maison soit accueillante. J’ai un petit côté maniaque. Et je fais aussi le ménage. Comme je suis souvent absent à cause de mes tournages, c’est vrai que je culpabilise aussi… Donc j’essaie, quand je suis à la maison, de participer au maximum à la vie de famille !

Quelles sont vos couleurs favorites ?

Laurent : J’aime les couleurs assez douces comme le taupe, le gris, la couleur lin, le vert…

Votre dernier achat pour la maison ?

Laurent : On a refait récemment la chambre de notre fille. On lui a acheté un grand lit avec des coffres pour ranger toutes ses poupées et peluches.

Y a-t-il chez vous un objet dont vous ne pourriez pas vous séparer ?

Laurent : Oui… mon lit ! On a beau dire, mais c’est important d’être bien dans son lit !

Que pensez-vous du notaire ?

Laurent : Ah si j’avais été plus travailleur à l’école, j’aurais fait des études de notaire ! Mais peut-être est-ce un peu trop administratif pour moi. Sérieusement, j’entretiens de très bonnes relations avec mon notaire. Les notaires doivent être continuellement au fait des nouvelles lois et se montrer pédagogues et objectifs en toutes circonstances. C’est un métier extrêmement évolutif et compliqué…

Propos recueillis le 20 Décembre 2016 par Nathalie Duny

  •  Imprimer