Par Christophe Raffaillac, le 14 Octobre 2016 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et les successions

Avec l'âge, la transmission du patrimoine devient un sujet de préoccupation pour beaucoup d'entre nous. Des solutions existent pour que tout se passe dans de bonnes conditions. Me Dehouck-Graux nous donne quelques exemples.

Quels conseils donneriez-vous en matière de transmission de patrimoine ?

Il faut anticiper la transmission de son patrimoine, en s’interrogeant notamment sur l’opportunité de transmettre une partie de ses biens, de son vivant, aux fins d’optimisation fiscale. À titre d’exemple, un parent peut aujourd’hui transmettre, à chacun de ses enfants, des biens, pour une valeur de 100 000 €, tous les quinze ans, sans qu’aucun impôt ne soit dû. Néanmoins, l’allongement de la durée de vie s’accompagne souvent d’un niveau de dépendance accru qui incite à la prudence, et il est essentiel de s’assurer que tant les revenus que le patrimoine conservé permettront d’assumer financièrement la fin de vie. Enfin, anticiper la transmission de son patrimoine, c’est aussi décider de la répartition de ses biens entre ses héritiers, ce qui permet parfois d’éviter les conflits, qui ne manquent malheureusement pas de surgir dans les familles à la survenance d’un décès.

Quelles sont les solutions les plus adaptées pour réussir sa transmission de patrimoine ?

Il est très difficile de répondre à cette question. La formulation même de votre question reflète la complexité de la réponse tant elle est empreinte de subjectivité. La réussite d’une transmission ne peut s’apprécier qu’au regard des objectifs qu’elle devait remplir pour celui qui l’a souhaitée et qui sont propres à chacun. Bien souvent, « la solution » est une combinaison pertinente des différents outils : donation, testament, assurance-vie, etc.  Seule une consultation préalable, personnalisée et approfondie avec le notaire permettra de dégager les solutions les plus adaptées à vos besoins et envies.

Pourquoi les notaires du Nord-Pas-de-Calais ont accepté de participer au salon SENIOREVA ?

Le salon Senioreva s’adresse aux seniors actifs. Ces derniers sont à une période charnière de leur vie. Ils ont toutes sortes de préoccupations, parfois d’apparence contradictoire : des ressources qui diminuent et un patrimoine à transmettre, l’envie de se faire plaisir et le spectre de la dépendance, tout cela avec le souhait souvent d’aider leur famille. C’est une période propice à faire un point, tant sur le plan personnel que patrimonial, pour lequel chacun devrait consulter son notaire. Nous avons de nombreuses solutions. Je pense particulièrement au mandat de protection future, qui permet de choisir la personne qui veillera sur vous et gérera vos intérêts personnels et patrimoniaux, lorsque vous n’en serez plus capable, en raison d’une dégradation de votre état physique ou mental, qu’elle soit temporaire ou définitive. Cet acte est très utile et pourtant méconnu, alors, ayez le réflexe notaire !

Propos recueillis le  06/10/2016

Info utile

Quelle que soit votre situation patrimoniale et familiale, un rendez-vous chez votre notaire s’impose pour trouver les solutions adaptées.

  •  Imprimer