Par Christophe Raffaillac, le 14 Avril 2016 dans JE VEUX DES INFOS PRATIQUES - Je m'installe dans ma maison

Du volume, des rangements, de la luminosité... autant d'ingrédients indispensables pour réussir la préparation de votre nouvelle cuisine. Le tout assorti de bons conseils et vous pourrez disposer d'un lieu de vie aux saveurs inimitables...

S’il ne faut pas rater une recette, c’est bien celle qui consiste à organiser votre future cuisine. En fonction de l’espace dont vous disposez, du soin que vous apportez à l’ergonomie ou encore des meubles que vous allez choisir, il en résulte la bonne alchimie pour réussir cette fameuse pièce de votre maison… Pour que la « pâte prenne », il convient de respecter différentes étapes, depuis la définition de ses besoins - actuels et futurs - jusqu’à la sélection des accessoires, en passant par tous les meubles de rangement et plans de travail. C’est une condition essentielle pour une cuisine au goût du jour. Découvrez tous les secrets qui feront de vous un chef !

J'écoute mes besoins... et mes envies

Votre cuisine sera d’autant plus réussie que vous aurez pris le temps de bien définir toutes ses fonctions. S’agit-il d’une pièce consacrée à la préparation culinaire ou souhaitez-vous en faire un espace de vie chaleureux. Une différence de taille, qui impacte directement sur l’espace que vous allez accorder à votre cuisine et les meubles que vous installerez. Si vous disposez d’une grande pièce, optez pour une cuisine ouverte, qui allie praticité et convivialité. À l’inverse, vous devrez jouer la carte de l’ergonomie…
Conseil : demandez à un professionnel de réaliser le plan de votre cuisine.

Je choisis la bonne formule pour cuisiner

Ouverte, semi-ouverte ou fermée, c’est une question de goût ! Si la place vous est comptée (entre 5 et 10 m²), privilégiez la carte de l’ergonomie, car il s’agit généralement d’une pièce fermée. Pensez à la cuisine en « I », avec une configuration où le mobilier et tous les appareils électroménagers sont alignés sur un seul pan de mur, et des éléments en hauteur. Avec le double « I », vous disposez de deux linéaires de meubles, placés face-à-face le long de la pièce.

RECETTE DU SUCCÈS : les espaces les plus utilisés, pôles cuisson, lavage et conservation, qui forment le triangle d’activité, doivent être installés à égale distance les uns des autres.

Avantage : le triangle d’activité (lavage, cuisson, froid) peut être préservé, les déplacements réduits et les meubles d’angle évités. Ce qui vous permet de profiter d’une capacité de rangement presque équivalente à celle d’une cuisine en U ou en L. Si vous avez de la place, songez à un îlot, qui contribue à rendre la cuisine moins technique, mais plus festive. Soit il s’agit d’un simple plan de travail avec meubles de cuisine, ou bien il prend la forme d’un espace multifonctions intègrant l’évier, la plaque de cuisson et parfois même un coin repas avec chaises hautes. Enfin, si vous disposez d’un espace qui communique avec le salon et le séjour, vous pouvez « goûter » à la cuisine américaine ! Il s’agit d’une pièce maîtresse de la maison, pas seulement destinée à la préparation des repas. Conviviale et chaleureuse, elle permet de réunir l’ensemble de la famille et des amis.
Conseil : faites réaliser plusieurs simulations en 3 D pour bien visualiser votre future pièce.

 

Je sélectionne les bons éléments et meubles

C’est sûrement une des principales étapes qui fera le succès de votre cuisine. L’ergonomie d’un meuble est probablement le facteur le plus important qui doit vous guider dans votre choix final. Entre les meubles hauts et bas, il faut bien appréhender comment vous allez organiser votre rangement et travailler au quotidien. Fixé au mur, le mobilier en hauteur permet de ranger de nombreux ustensiles ou des denrées alimentaires. Peu gourmand en place, il est accessible et bien intégré à la pièce. Au sol, vous allez retrouver les meubles bas, généralement surplombés par le plan de travail. Ils peuvent recevoir l’évier ou une plaque de cuisson et servent, bien sûr, de table de travail pour cuisiner. Pensez aussi aux meubles d’angle qui concilient gain de place et capacité de rangement.
Conseil : préférez les tiroirs coulissants qui optimisent l’espace utile.

C’EST TENDANCE ! La cuisine n’échappe pas à la déferlante des objets connectés. Le réfrigérateur dispose d’un écran tactile qui sert à gérer les stocks, proposer des recettes… Quant à la table de cuisson connectée, elle permet d’automatiser la cuisson.

Je mets de la couleur dans ma pièce

Après avoir posé les meubles, il vous reste à choisir la déco. La couleur contribue à l’ambiance générale et à l’atmosphère de la pièce. Elle transforme également les volumes et impacte votre perception de l’espace. Veillez à respecter le principe premier de la déco de chaque pièce de la maison : ne pas choisir plus de trois couleurs. Parmi les couleurs chaudes, le rouge est dynamique et très tendance, le jaune est lumineux et dynamisant, et le orange apporte de la gaieté !
Conseil : évitez les couleurs trop foncées qui risquent d’assombrir votre pièce et de la rendre plus difficile à entretenir.

  •  Imprimer