Par Nathalie Duny, le 5 Octobre 2012 dans JE VEUX DES INFOS PRATIQUES - Je m'installe dans ma maison

Vous êtes un heureux propriétaire, mais votre maison vous a coûté cher... Et si vous la rentabilisiez ? Voici 4 plans d'attaque pour arrondir vos fins de mois en toute tranquillité !

Ouvrir une chambre d'hôtes

Vous devez posséder une ou plusieurs chambres assez vastes (12 m2 minimum), bien aménagées, si possible avec une salle de bains privative. La pratique est rémunératrice : le tarif d'une nuitée pour deux personnes avec petit déjeuner s'élève en moyenne à 45 euros. Pour les plus motivés, sachez que les chambres d'hôtes avec table sont encore plus rentables car elles font augmenter le taux de remplissage. Mais cela nécessite un investissement plus lourd au départ (comptez 12 000 euros par chambre).

Le + : Il existe des aides et des subventions qui varient selon les départements. Contactez le conseil général et le conseil régional.

Le - : Gérer des chambres d'hôtes exige du temps et de la disponibilité.

Louer sa maison pour un tournage

Votre maison doit posséder un certain cachet et répondre à des critères précis (accès facile...). Contactez des agences de location (20 000 lieux, 007 production, eLux repérages...). Attention au contrat de location : il doit être signé en bonne et due forme par les deux parties afin d'éviter tout malentendu. Les régions les plus convoitées sont la Provence-Alpes-Côte-d'Azur et la région
parisienne. Cela rapporte de 1 500 à 3 000 euros la journée pour un tournage, de 800 à 2 000 euros pour une séance photo. Et si le décor mis en place ne sert plus, c'est cadeau. Votre intérieur d'origine sera réinstallé à la fin du tournage.

Le + : C'est "fun" !

Le - : C'est envahissant. Si vous êtes maniaque, oubliez !

Louer une chambre à un étudiant

Vous aimez la compagnie et disposez d'une chambre libre décente de 9 m2 euros Qui plus est, vous habitez en ville ? Louez-la à un étudiant. Cela peut vous rapporter entre 250 et 500 euros par mois selon le lieu, mais les règles régissant la location en meublé doivent être respectées.

Le + : Il s'agit d'un revenu supplémentaire régulier.

Le - : Si vous ne supportez pas le mode de vie des étudiants, ne tentez pas l'aventure.

Plus d'infos : www.location-étudiant.fr et www.cnous.fr

Vendre de l'électricité

Investir dans des panneaux solaires photovoltaïques, cela peut être rentable et tendance. Le principe ? EDF rachète l'électricité que vous produisez à 35 centimes le kWh (soit 3 fois plus cher que le prix auquel nous l'achetons au réseau). Vous signez un contrat avec EDF pour une durée de 20 ans. Prenez le temps d'étudier la faisabilité de votre projet avant de vous lancer. Le photovoltaïque est moins promu qu'il y a quelques années. Les prix de rachat comme les aides ont tendance à diminuer.

Le + : Vous valorisez votre maison.

Le - : L'investissement du départ est important mais vous bénéficiez de crédit d'impôt (11 %), d'aides et de subventions.

Plus d'infos : www.ademe.fr

Pistes alternatives pour rentabiliser sa maison :

  • Pour ceux qui ont la main verte, alliez rentabilité et profits en cultivant un potager ! Comptez un investissement de 100 euros environ pour l'achat d'outils de jardinage et la consommation d'eau. Vous pouvez réaliser vous-même votre compost, récupérer l'eau de pluie et récolter vos graines. Attention toutefois, ça demande du temps !
  • Si vous êtes situé sur un axe passant, profitez d'un phénomène en vogue : mettre un panneau publicitaire dans son jardin. Contactez une société d'affichage (voir pages jaunes), elle gérera toutes les démarches administratives. Vous pouvez gagner entre 100 et 1 500 euros par an.
  • Enfin, il vous reste toujours la possibilité de louer votre maison pendant les vacances.
    C'est très rémunérateur, surtout si votre région est cotée. Mais vos gains devront être déclarés au fisc.
  •  Imprimer