Par Marie Christine Ménoire, le 27 Juin 2013 dans JE VEUX DES INFOS PRATIQUES - Je m'informe sur mes droits

Trouver un logement quand on est étudiant n'est pas facile... mais le financer, quand on n'a pas ou peu de ressources, peut être encore plus difficile. Des aides financières telles que l'Aide personnalisée au logement (APL) peuvent vous y aider.

Les bénéficiaires de l'APL

Directement versée à votre propriétaire, l'aide personnalisée au logement (APL) est distribuée par la Caisse d'allocations familiales. Elle paie une partie de votre loyer. En tant que locataire, vous n'aurez à débourser que la différence entre le montant de l'APL et celui du loyer et des charges.

L'Aide personnalisée au logement (APL) est destinée aux locataires (ou colocataires) d'un logement conventionné (meublé ou non) répondant aux normes de décence et aux conditions minimales d'occupation.
L'APL est attribuée quelles que soient la situation familiale du bénéficiaire, sa nationalité (sous réserve d'être en situation régulière) et sa situation professionnelle.

Le mode de calcul de l'APL

Le montant de l'APL se calcule à partir de plusieurs éléments :
  • la situation géographique du logement ;
  • les ressources du demandeur ;
  • le nombre de personnes à charge ;
  • la situation professionnelle du demandeur et des personnes à sa charge.

Comment préparer son dossier ?

La demande d'APL se fait auprès de la Caf dont vous dépendez. Vous devrez ensuite préciser votre situation familiale et tous vos revenus (bourses, salaires, pensions alimentaires...). Le montant auquel vous avez droit en dépendra. Le dossier complété doit être envoyé à la Caf, accompagné des pièces justificatives demandées.

Ça se calcule. Il n'est pas possible de cumuler allocations familiales et APL. À vous de réaliser la solution la plus avantageuse. Pour cela, faites une simulation sur le site de la CAF.

  •  Imprimer